Général

Bulletin

Services

Société

Au cours d’une séance plénière consacrée au débat du projet de loi sur les hydrocarbures : Les députés appellent à encourager l'investissement dans l'industrie pétrochimique

Les députés de l'Assemblée populaire nationale (APN) ont appelé récemment à encourager l'investissement dans l'industrie pétrochimique pour réduire la facture d'importation des produits pétroliers, en garantissant leur disponibilité sur le marché local. Lors d'une séance plénière présidée par M. Larbi OULD KHELIFA, Président de l'APN, consacrée au débat du projet de loi amendant et complétant la loi 05/07 relative aux hydrocarbures, les députés ont souligné la nécessité de réaliser de nouvelles raffineries et de moderniser celles existantes et ce dans le cadre de la politique nationale visant à encourager l'industrie pétrochimique. Dans ce sens, la députée Fatma BOUNAR de l'Alliance Algérie verte (AAV) a plaidé pour l'exploitation rationnelle des ressources pétrolières de l'Algérie, insistant sur l'impératif «d'encourager l'industrie pétrochimique, la formation et le partenariat avec l'étranger». Les amendements prévus dans le projet de loi doivent porter sur «l'encouragement des activités d'exploration et de prospection et de l'industrie pétrochimique», a-t-elle ajouté, estimant que le secteur de l'énergie «a plus besoin d'encourager l'exploration et la prospection que la production et l'extraction».

Le député Abdelkader ABEDELAOUI, du parti du FLN a quant a lui souligné l'importance de prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver les ressources énergétiques que recèle l'Algérie, appelant à «développer l'industrie pétrochimique». Dans ce sens, il a estimé que l'Algérie est appelée «à s'orienter vers l'industrie pétrochimique au lieu de se contenter de l'exportation du pétrole en tant que produit brut» vers les marchés internationaux. Les interventions des députés de l'APN ont, en outre, porté sur l'importance du contenu du projet de loi qui vise à développer l'exploration au nord du pays et en offshore, et à drainer davantage d'investissements étrangers. A cet effet, la députée Dalila FOURANE a relevé que le projet de loi amendant et complétant la loi 05/07 relative aux hydrocarbures est susceptible «de combler les lacunes qui ont entravé sa mise en œuvre sur le terrain», souhaitant qu'une fois entrée en vigueur, ce texte contribue «à attirer davantage d'investissements étrangers et au transfert de technologie au profit des entreprises algériennes». L'intervenante a également souligné l'importance de doter le secteur des hydrocarbures d'une loi «durable», vu que «l'instabilité des lois compromet l'investissement dans ce secteur».

Source :Baosem N°926 du 22/01/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?