Général

Bulletin

Services

Société

L’annonce a été faite par l'opérateur national Gaz-System : La Pologne va investir 1,1 milliard d'euros dans des gazoducs

La Pologne va investir 1,1 milliard d'euros dans la construction, à partir de 2014, d'un réseau de gazoducs reliant son terminal de gaz liquéfie de Swinoujscie sur la Baltique aux frontières de la République tchèque, de la Slovaquie et de l'Ukraine, a indiqué récemment l'opérateur national Gaz-System. « Nous voulons construire en cinq ans 940 kilomètres de gazoducs permettant de transférer le gaz de Swinoujscie jusqu'aux frontières tchèque, slovaque et ukrainienne. Cela représente un investissement de 1,1 milliard d'euros », a déclaré à l'AFP la porte-parole de Gaz-System, Mme Malgorzata POLKOWSK. Gaz-System, une société d'État qui a le monopole du réseau de gazoducs polonais, est le coordinateur de la construction en cours du terminal GNL qui doit être opérationnel en juin 2014. Avec à terme une capacité annuelle de transbordement de 7,5 milliards de m3 de gaz, ce terminal permettra à la Pologne de diversifier ses sources d'approvisionnement et de réduire sa dépendance du gaz russe. Le nouveau réseau nord-sud permettra à la République tchèque, à la Slovaquie et à l'Ukraine de profiter du gaz acheminé à Swinoujscie.
Environ un tiers du financement de ce projet pourrait être assuré par des fonds européens, selon Gaz-System. Des analyses ont été lancées sur la possibilité de relier aussi le terminal de Swinoujscie à la frontière lituanienne, alors que la Lituanie est entièrement dépendante à l'heure actuelle du gaz russe, a indiqué Mme POLKOWSKA. L'opérateur polonais doit achever en 2014 un premier projet quinquennal de construction de 1.000 km de gazoducs qui, avec le terminal GNL et des points d'interconnexion aux réseaux tchèque et allemand, aura coûté huit milliards de zlotys (1,95 md euros).
Gaz-System gère actuellement un réseau national de 9.700 km de gazoducs. La Pologne consomme environ 14 milliards de mètres cubes de gaz par an. Ses propres réserves, environ 95,5 milliards de mètres cubes, lui permettent de couvrir 30% de ses besoins. Plus de 60% du gaz qu'elle consomme sont importés de Russie et de petites quantités d'autres pays. La Pologne dispose également de gisements de gaz de schiste qu'elle est en train d'évaluer.
Selon les estimations optimistes, le pays pourrait devenir dans les prochaines années un important exportateur de gaz.

Source : Baosem N°934 du 19/02/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?