Général

Bulletin

Services

Société

Le Ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef YOUSFI reçoit le Ministre allemand de l’Economie et de la Technologie : La coopération énergétique bilatérale évoquée.

Le Ministre de l’Énergie et des Mines, Youcef YOUSFI, a reçu récemment à Alger le vice-chancelier allemand et Ministre de l’Économie et de la Technologie, M. Philipp ROSLER. Les entretiens entre les deux parties ont porté sur le renforcement des relations de coopération et de partenariat entre l’Algérie et l’Allemagne dans les domaines des hydrocarbures, de l’énergie et des mines, indique un communiqué du Ministère. A cette occasion, M. YOUSFI a présenté les axes de coopération susceptibles d’être développés avec les entreprises allemandes, notamment dans les domaines de la prospection pétrolière, la pétrochimie, l’électricité, les énergies renouvelables, les mines ainsi que la formation et la recherche et développement. Le Ministre a, à cet effet, invité les entreprises allemandes à «s’impliquer davantage en Algérie par un partenariat durable», précise le communiqué.
De son côté le vice-chancelier allemand a exprimé «un grand intérêt pour l’ensemble des domaines d’activités de ce secteur avec une volonté de transfert du savoir faire des sociétés allemandes», a-t-on ajouté.
Arrivé en Algérie pour une visite de travail à la tête d’une délégation d’hommes d’affaires, M. ROSLER a fait part de la volonté de son pays de conclure un accord de coopération énergétique avec l’Algérie à l’instar des accords passés par l’Allemagne avec d’autres pays africains. «Nous allons évoquer avec les responsables algériens l’élargissement de notre coopération et proposer notamment un accord en énergie semblable aux accords que nous avons conclus dans le continent africain», a-t-il déclaré à la presse à son arrivée.
Le vice-chancelier n’a cependant pas avancé plus de détails sur l’accord escompté ni sur le type d’énergie qu’il concerne. Un mémorandum d’entente dans le domaine des énergies renouvelables a été signé en décembre 2011 à Bruxelles entre le Groupe Sonelgaz et l’entreprise allemande Desertec initiative (Dii). Ce mémorandum porte sur le renforcement des échanges d’expertise technique, et la promotion commune du développement des énergies renouvelables en Algérie et à l’international. Le projet Desertec prévoit la production d’électricité à partir de l’énorme potentiel énergétique des déserts de la région du Moyen orient et de l’Afrique du nord (Mena), dont l’Algérie et ce, dans la perspective d’exporter vers l’Europe.
«Nous connaissons parfaitement l’objectif ambitieux que le gouvernement algérien s’est fixé en matière d’énergie», a souligné M. ROSLER. L’Algérie avait identifié une soixantaine de projets dans le domaine des énergies renouvelables devant propulser sa production d’électricité à partir de ces énergies alternatives, solaire et éolienne, à 3.000 MW à l’horizon 2020.
Le Ministre allemand s’est réjoui, d’autre part, des «bonnes relations économiques et politiques reliant l’Algérie et l’Allemagne», des liens que l’Allemagne veut «approfondir à travers la contribution concrète, en Algérie, aux projets industriels créateurs d’emploi». M. ROSLER a été reçu par le Ministre des Finances M. Karim DJOUDI. M. DJOUDI a souligné l’importance de cette visite qui permettra «d’évaluer la coopération algéro-allemande notamment en matière de finances, d’énergie et d’industrie et étudier les possibilités de les développer davantage». En 2012, l’Allemagne a été classée 5ème fournisseur de l’Algérie avec 2,57 milliards de dollars d’importations algériennes de la première puissance industrielle de l’UE.

Source : Baosem N°936 du 26/02/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?