Général

Bulletin

Services

Société

La campagne hivernale 2012-2013 a été élaborée en concertation avec les autorités locales : Naftal renforce ses moyens pour satisfaire la demande nationale en gaz butane

La Société nationale Naftal a renforcé ses moyens, a assuré son PDG, M. Said AKRETCHE. «Nous sommes en pleine campagne hivernale 2012-2013 que nous avions élaborée en concertation avec les autorités locales», a affirmé à l’agence APS M. AKRETCHE, ajoutant qu’une «multitude d’actions innovantes» sont prises dans le cadre de cette campagne destinée à anticiper tout incident des intempéries sur l’acheminement de l’énergie vers les populations éloignées. Plusieurs actions sont engagées depuis octobre dernier et portent, essentiellement, sur le renforcement des dispositifs de distribution et de stockage de gaz butane. Il s’agit dans ce sens de la multiplication des points de vente de bonbonnes de gaz pour atteindre actuellement 8.000 points relevant de Naftal et d’opérateurs privés et d’optimiser les capacités de transport routier et même maritime de gaz.

«Nous avons doublé quatre fois les navettes de bateaux de transport de gaz en vrac en provenance d’Arzew vers les ports d’Alger et de Skikda pour alimenter les dépôts du Centre et de l’Est», a précisé M. AKRETCHE. De même, une centaine d’aires de stockage et de régulation (ASR), destinées dans le passé à assurer un approvisionnement régulier des zones enclavées en gaz butane, sont remises en service et dotées de moyens matériels facilitant l’accès routier aux zones enclavées comme les chasse-neige, explique le patron de Naftal. Selon le même responsable, une dizaine de micro-centres enfûteurs pour le remplissage local de bouteilles à gaz sont opérationnels avec une capacité journalière de 1.600 bonbonnes chacun, alors que 42 centres enfûteurs sont actuellement en service à travers le territoire national et travaillant à plein régime (24 heures sur 24) et plus de 500.000 bonbonnes sont mises chaque jour sur le marché.

La mise en place, dès le mois d’octobre 2012, de ces capacités a été effectuée à l’issue de l’identification par Naftal, en collaboration avec les Assemblées populaires communales (APC) et les comités de proximité des villages, a également souligné M. AKRETCHE, ajoutant que la demande nationale en gaz butane est aujourd’hui de 450.000 bouteilles/jour, en nette baisse par rapport à l’hiver 2011-2012 où un pic de plus de 700.000 bouteilles par jour a été enregistré. Dans le même contexte, le PDG de Naftal a noté un recul de la demande exprimée par les aviculteurs par rapport à l’année dernière. Ceci est dû au «traitement particulier» accordé par les services de Naftal à cette catégorie de consommateurs. «Après avoir recensé les besoins de l’ensemble de ces opérateurs, nous avons mis à la disposition de certains d’entre eux des citernes en gaz propane, alors que les autres bénéficieront d’un traitement particulier à travers un approvisionnement spécifique», a-t-il expliqué, rappelant que la consommation quotidienne moyenne de chaque aviculteur en gaz butane est de 50 bouteilles destinées à l’éclairage et au chauffage des poulaillers.

Cette opération a pour objectif d’anticiper la forte demande exprimée par ces consommateurs. Par ailleurs, l’ensemble de ces actions étaient menées parallèlement à une campagne de sensibilisation lancée en automne 2012 et à laquelle ont été associés, entre autres, les radios locales et les comités de proximité auprès des populations des régions enclavées. Cette campagne a porté sur la sensibilisation des populations sur la nécessité de procéder au remplissage de leurs bonbonnes de gaz butane avant la période hivernale pour éviter toute rupture due aux conditions climatiques comme a été le cas l’année passée, a indiqué le PDG de Naftal, soulignant que les gens ont positivement réagi à ces appels puisqu’il a été remarqué une hausse sensible du nombre de remplissage en octobre-novembre 2012.

Source :Baosem N°943 du 24/03/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?