Général

Bulletin

Services

Société

Le Ministre de l’Energie et des Mines M. Youcef YOUSFI lors d’une visite à Tindouf : Le gouvernement examine la possibilité d’exploiter le gisement minier de Gara Djebilet

Le gouvernement examine la possibilité d’exploiter l’important gisement minier de Gara Djebilet (130 km au sud-est de Tindouf), a annoncé récemment le Ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef YOUSFI, affirmant que ce projet nécessite des investissements pouvant atteindre 20 milliards de dollars. «Le gouvernement étudie, actuellement, la possibilité d’exploiter cette mine (Garat Djebilet) pour couvrir les besoins nationaux en fer et en acier, évalués à 5 millions de tonnes/an», a-t-il déclaré au cours d’une visite d’inspection à ce site, considéré comme le plus important au monde. Selon le Ministre, «ce projet est important et nécessite des investissements de l’ordre de 10 à 20 mds de dollars». Le gisement de Gara Djebilet a été doté de plusieurs infrastructures, dont une piste menant au chef-lieu de wilaya, et reliée à Bechar par une route sur 987 km. Découvert en 1952, ce site minier renferme des réserves de fer estimées à 1,7 milliard de tonnes à 57% de fer. Selon M. YOUSFI, son exploitation nécessite « des études approfondies » notamment le volet relatif à la disponibilité des ressources hydriques, du gaz pour produire l’électricité et les techniques à utiliser pour le traitement du minerai de fer. La perspective de construire une ligne de chemin de fer de 1.000 km pour acheminer la production du gisement vers les centres de transformation est également à l’étude, a-t-il encore dit.

Le Ministre a, par la même occasion, visité les centrales électriques de Hassi Abdallah et de Merkala qui ont été réalisées dans le cadre d’un vaste programme d’approvisionnement des régions du Grand Sud en énergie électrique. Sur place, M. YOUSFI s’est enquis des installations dont sont équipées ces deux centrales mises en service il y a deux ans, et a reçu des explications sur les nouveaux projets de réalisation de postes et de lignes électriques pour améliorer la distribution de l’électricité. Ainsi, deux nouvelles lignes électriques (4 km) sont actuellement en cours de réalisation au chef-lieu de wilaya alors qu’une ligne de 50 km a été déjà mise en service dans le cadre d’un plan d’urgence doté d’une enveloppe de 144,3 millions DA. De plus, la wilaya de Tindouf bénéficiera d’une centrale électrique solaire d’une capacité totale de 9 mégawatts (MW) et dont les travaux viennent d’être lancés, ont indiqué des responsables locaux. Située à Merkala, cette installation énergétique qui nécessitera un investissement de 4,8 milliards DA sera réceptionnée graduellement dès le 4ème trimestre 2013, a-t-on précisé. M. YOUSFI s’est dit satisfait des réalisations du secteur de l’énergie dans la wilaya de Tindouf entre 2012 et les premiers mois de 2013, en soulignant que ces projets ont été concrétisés « grâce à l’aide apportée par les autorités locales au Groupe Sonelgaz » pour l’installation de nouveaux postes électriques. Ces nouvelles réalisations « permettent d’éviter durant l’été prochain les problèmes d’approvisionnement en électricité enregistrée l’été dernier notamment dans la localité d’Oum Laâssel ».

Actuellement, la Wilaya de Tindouf, qui compte une population d’environ 63.000 habitants, enregistre un taux d’électrification de 97% alors que 54,7% des foyers de la wilaya sont raccordés au réseau de gaz de ville, selon des données de la Société de distribution de l’Ouest (SDO) relevant du Groupe Sonelgaz. La centrale de stockage de gaz propane de la ville de Tindouf opérationnelle depuis 2011,
« constitue une importante réalisation pour la wilaya » car, précise-t-il, elle assure l’approvisionnement de 7052 foyers via un réseau de distribution long de 134 km. Par ailleurs, le Ministre de l’Energie et des Mines qui a présidé une réunion consacrée à la présentation des opérations d’exploration d’hydrocarbures effectuées par le Groupe Sonatrach à Tindouf, a souligné que le groupe pétrolier a intensifié ses efforts dans l’activité exploration. « Le Groupe Sonatrach a intensifié ses efforts en multipliant les actions d’exploration d’hydrocarbures dans différentes régions de la wilaya de Tindouf, vu les besoins futurs du gisement de fer de Gara Djebilet (sud-est) qui nécessitera du gaz, de l’eau et de l’électricité », a-t-il affirmé. Devant les responsables locaux, M. YOUSFI a mis l’accent sur l’impact économique et social attendu à travers une possible découverte d’hydrocarbures et le projet de la mine de fer de Gara Djebilet, mais aussi celle de Mercheri Abdelaziz (1,5 milliard de tonnes de réserves) notamment en terme d’emploi.

Source :Baosem N°948 du 14/04/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?