Général

Bulletin

Services

Société

Le Directeur Général du centre de développement des énergies renouvelables, M. Noureddine YASSAA : Possibilité de récupérer le gaz des centres d’enfouissement technique des déchets

D’importantes quantités de gaz peuvent être récupérées des centres d’enfouissement technique des déchets (CET), a affirmé, récemment à Oran, le Directeur Général du centre de développement des énergies renouvelables, Noureddine YASSAA. Participant à une table ronde sur «les énergies renouvelables» dans le cadre des 9èmes journées scientifiques et techniques de Sonatrach, abritées par le Centre des conventions «Mohamed Benahmed», M. YASSAA a indiqué que les CET disposent de sources importantes de gaz qui peuvent être récupérées et destinées à répondre aux exigences énergétiques du pays. Il a indiqué que les recherches scientifiques ont prouvé l’importance des CET comme sources importantes de gaz et que l’Algérie dispose d’une expérience scientifique et technique requise dans ce domaine. Il a appelé, à cette occasion, à exploiter ces possibilités, non coûteuses, dans le cadre de la diversification des sources de production de l’énergie insistant sur la récupération du gaz de ces espaces.

La vapeur émanant des masses de déchets est une matière gazeuse qu’il faut récupérer par des technologies applicables en Algérie, selon M. YASSAA qui a expliqué cette opération dans son aspect technique et scientifique. Par ailleurs, la représentante de la chambre de commerce et d’industrie algéro-allemande, Rébecca HILZ a abordé l’ambitieux programme d’investissement dans le cadre du partenariat entre les deux pays en matière de développement des énergies renouvelables surtout les plaques photovoltaïques. Cette table ronde a été marquée par de larges débats sur la réalité et perspectives des énergies renouvelables en Algérie et des modèles de consommation et l’évolution du marché national des énergies renouvelables. D’autres sujets ont été également évoqués comme l’impact des énergies renouvelables sur l’environnement et l’intégration des moyens locaux dans ce domaine, le développement des capacités humaines nationales et autres.

Source :Baosem N°950 du 21/04/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?