Général

Bulletin

Services

Société

M. Youcef YOUSFI qui intervenait au cours d’une séance du Conseil de la Nation : Sonatrach a consacré 91 milliards DA pour la prévention, la sécurité et la protection de l'environnement

Le Ministre de l’Energie et des Mines, Youcef YOUSFI a affirmé, récemment à Alger, que le Groupe Sonatrach avait consacré près de 91 milliards DA à la prévention, à la sécurité et à la protection de l’environnement. Le Ministre qui intervenait lors d’une séance consacrée aux questions orales au Conseil de la nation, a indiqué que le secteur de l’énergie et des mines «a mis au point un programme ambitieux» à moyen terme (jusqu’à 2016) pour la réhabilitation, la sécurisation et la modernisation des raffineries existantes en vue d’augmenter leurs capacités de production dans le respect des normes internationales relatives à la protection de l’environnement. En réponse à une question orales sur les mesures prises pour le règlement du problème de la pollution du littoral du fait des rejets des raffineries, M. YOUSFI a affirmé que « le Groupe Sonatrach a affecté 120 millions DA à la réalisation et la réhabilitation d’unités de traitement des rejets liquides et des déchets industriels, notamment les boues de forages. Concernant les rejets provenant de la raffinerie de Skikda, le Ministre a souligné que le problème résidait dans le fait que l’unité de traitement des rejets ne répondait plus aux normes requises, d’où les mesures préventives prises pour empêcher le déversement d’hydrocarbures dans les canalisation d’évacuation de la zone industrielle outre la mise en place d’un système de contrôle de la qualité des rejets.

Ces mesures sont conjoncturelles, a précisé le Ministre rappelant la mise en marche prochaine de la nouvelle unité de traitement cette année. Les raffineries sont «contrôlées de manière rigoureuse et régulière», a-t-il ajouté. Dans ce contexte, M. YOUSFI a rappelé que le Groupe Sonatrach entamait un programme e réhabilitation et de modernisation des raffineries de Skikda, d’Alger et d’Arzew à travers la réalisation de nouvelles unités de traitement des rejets dont certaines seraient mises en marche en 2013. A une question sur le danger des gazoducs sur le tissu urbain dans certaines wilayas à l’instar de Relizane, le Ministre a indiqué que la réalisation de ces projets s’est faite dans le respect des lois en vigueur, ajoutant que le secteur de l’énergie et des mines « est nullement responsable» de cette situation, les habitations ayant été construites après la réalisation des gazoducs. 11 gazoducs et oléoducs traversent la wilaya de Relizane sur 90 km linéaires. 2.000 habitations ont été construites sur le passage de ces pipelines, selon le Ministre qui a précisé que le règlement de cette situation nécessitait l’implication de toutes les parties.
En vue de garantir la sécurité des habitants, le Groupe Sonatrach a cessé toute activité au niveau des pipelines qui représenteraient un danger pour les agglomérations. Dans ce contexte, M. YOUSFI a annoncé un projet de déviation de deux pipelines d’une longueur de 110 km à Relizane en vue de les éloigner des agglomérations précisant qu’un appel d’offres était en cours de préparation à cet effet. A une question sur l’indemnisation des propriétaires des terres que les pipelines ont traversées, le Ministre a précisé que l’opération de règlement des dossiers touchait à sa fin ajoutant que le Groupe Sonatrach avait fixé la valeur des terres en tenant compte de la hausse des prix du foncier.

Source :Baosem N°952 du 28/04/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?