Général

Bulletin

Services

Société

Elle sera érigée sur une superficie de 10 hectares près de la nouvelle zone urbaine de Oued-Nachou : Lancement des travaux de construction d’une mini centrale solaire pilote à Ghardaïa

Les travaux de construction d’une mini centrale solaire pilote, d’une puissance de un (1) mégawatt, ont été lancés récemment sur un site situé à 10 km au nord de Ghardaïa, a-t-on appris auprès de la Direction des Energies et des Mines (DEM) de la wilaya. Cette mini centrale solaire pilote, à cycle combiné (électricité conventionnelle- énergie solaire), qui sera érigée sur une superficie de 10 hectares près de la nouvelle zone urbaine de Oued-Nachou, permettra de lancer une dynamique de promotion de la recherche spécialisée en matière de développement des énergies renouvelables, a-t-on souligné à la DEM. La construction de cette installation énergétique s'effectuera en deux étapes : le terrassement, puis la pose des panneaux solaires photovoltaïques fabriqués en Algérie, a-t-on précisé. Ce projet, le premier du genre dans la région et qui entrera en service au début de l’année 2014, s’inscrit dans le cadre d’un programme ambitieux de développement des énergies renouvelables en Algérie, selon la DEM.
Ce programme consiste en l'installation d'une puissance d’origine renouvelable qui couvrira 40% de la consommation énergétique du pays à l’horizon 2030. Il s’appuiera sur la réalisation, à l’horizon 2020, de plus d’une soixantaine de centrales solaires photovoltaïques et solaires thermiques, de fermes éoliennes et de centrales hybrides. Le projet de mini centrale pilote de Ghardaïa «constituera une expérience à généraliser à travers le territoire national», a-t-on indiqué à la DEM. En vue d'une meilleure maîtrise de la gestion du programme national des énergies renouvelables et des réseaux isolés de production énergétique dans le Sud du pays, une filiale de la Sonelgaz vient d’être créée à Ghardaïa, a-t-on fait savoir. De par sa position géographique, l’Algérie dispose d’un des gisements solaires les plus élevés au monde (5 milliards Gwh/an), avec une durée d’insolation sur le Sahara et les Hauts plateaux pouvant atteindre les 3900 heures/an, estiment les spécialistes.
Source : Baosem n°953 du 30/04/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?