Général

Bulletin

Services

Société

Le Groupe a signé un mémorandum d’entente avec la Société mozambicaine (ENH) : Sonatrach se positionne dans l’exploitation du gaz au Mozambique

Le Groupe Sonatrach a signé récemment un mémorandum d’entente avec la Société mozambicaine (ENH) qui devrait le placer au cœur des projets de développement d’hydrocarbures au Mozambique, riche pays gazier de l’Afrique de l’Est. L’accord signé à Alger en présence des Ministres de l’Energie des deux pays, M. Youcef YOUSFI et Esperanca Laurinda Francisco Nhiuane BIAS, prévoit l’association du groupe algérien dans des projets d’exploration et de production d’hydrocarbures au Mozambique. Sonatrach devrait intervenir dans l’exploration de nouveaux blocs d’hydrocarbures. Des accords dans ce sens seront signés prochainement, a indiqué le PDG de Sonatrach, M. Abdelhamid ZERGUINE qui a paraphé les documents de l’accord avec son homologue mozambicain, M. Nelson OMANE, PDG de la société ENH. Le groupe algérien mise sur une forte présence dans le secteur des hydrocarbures du Mozambique qui a multiplié ces dernières années les découvertes d’hydrocarbures, devant le positionner comme l’un des futurs leaders de gaz et de pétrole sur le continent africain. Le premier groupe énergétique africain veut en outre racheter une part des participations du mozambicain ENH dans les riches blocs gaziers offshore du Mozambique, découverts par Anadarko et l’Italien ENI.

ENH détient 10% de participations dans ces blocs. Une prise de participation de 5% coûtera quelques milliards de dollars à la Sonatrach qui veut augmenter, ses réserves d’hydrocarbures même à l’international. ENI et Anadarko ont déjà joint leurs efforts en signant décembre 2012 un accord de coopération pour développer ces blocs considérés comme l’un des plus importants projets gaziers dans le monde. Des cinq plus importantes découvertes mondiales de gaz et de pétrole annoncées en 2012, quatre ont été réalisées au Mozambique. «L’accord vise à identifier les opportunités économiques de coopération entre Sonatrach et ENH d’une façon soutenue et au bénéfice des deux compagnies», a déclaré de son côté M. Nelson OMANE. «Sonatrach cherche des opportunités d’investissement au Mozambique. Nous allons travailler ensemble et examiner comment parvenir à un accord» dans ce sens, a-t-il ajouté en marge de la signature.

Sonatrach et ENH devraient se rencontrer dans un mois à Maputo pour examiner l’exécution du mémorandum d’entente, a indiqué le Ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef YOUSFI. L’entrée de Sonatrach au Mozambique vient en application d’une stratégie d’internationalisation du groupe qui vise à augmenter les réserves de l’Algérie en hydrocarbures. Le groupe est déjà présent au Pérou dans les gisements de Camisea où il détient 10% dans la partie développement et production et 20% dans le transport par gazoduc. Sa production dans ce pays a atteint 29,5 millions barils de liquides et 12,1 milliards de m³ de gaz naturel en 2010. Sonatrach a poursuivi ces dernières années sa dynamique d’exploration en Libye et en Tunisie en dépit de son désengagement des projets offshore en Egypte pour manque de résultats.

Source :Baosem N°955 du 12/05/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?