Général

Bulletin

Services

Société

Il a été paraphé par M. Abdelmalek SELLAL, et le Président de la Commission européenne, M. José Manuel BARROSO : L’Algérie et l’UE signent un mémorandum d’entente dans le domaine de l’énergie

L’Algérie et l’Union Européenne ont signé récemment à Alger un mémorandum d’entente sur un partenariat stratégique dans le domaine de l’énergie. Le document a été paraphé par le Premier Ministre, M. Abdelmalek SELLAL, et le Président de la Commission européenne, M. José Manuel BARROSO. "Ce nouveau texte vient conforter les excellentes relations de coopération déjà existantes entre les deux parties dans le domaine de l’énergie et ouvre des perspectives prometteuses et importantes à leur développement", a indiqué à l’APS un cadre du Ministère des Affaires Etrangères. Il porte sur toutes les actions de coopération dans le domaine des énergies, notamment conventionnelles et renouvelables ainsi que sur l’industrie énergétique, le transfert de technologies, l’expertise et le management, a expliqué la même source. Le mémorandum d’entente porte aussi sur l’assurance des approvisionnements de l’Europe en énergie et la garantie des parts du marché de l’Algérie au sein de l’UE. Ce texte prévoit, en outre, la création de groupes thématiques et sectoriels de coopération dans le domaine énergétique et la contractualisation de tous les axes de cette coopération, a précisé la même source.

Le mémorandum d’entente sur un partenariat stratégique dans le domaine de l’énergie, signé récemment par l’Algérie et l’Union européenne (UE), revêt un caractère stratégique, a indiqué le Président de la Commission européenne José Manuel BARROSO. Ce mémorandum, paraphé à Alger par le Premier Ministre, Abdelmalek SELLAL, et M. BARROSO, "est un document avec un contenu et des objectifs stratégiques", a affirmé M. BARROSO lors d’un point de presse qu’il a animé en marge de sa visite à Alger. "Il s’agit d’un instrument de développement de la coopération énergétique entre l’Algérie et l’UE", a-t-il ajouté. L’accord porte sur toutes les actions de coopération dans le domaine des énergies, notamment conventionnelles et renouvelables ainsi que sur l’industrie énergétique, le transfert de technologies, l’expertise et le management, a-t-on précisé. Le mémorandum d’entente porte aussi sur l’assurance des approvisionnements de l’Europe en énergie et la garantie des parts du marché de l’Algérie au sein de l’UE. Ce texte prévoit, en outre, la création de groupes thématiques et sectoriels de coopération dans le domaine énergétique et la contractualisation de tous les axes de cette coopération.

"Je ne vais entrer dans une question linguistique, mais c’est un mémorandum d’entente de contenu stratégique", a, en outre, insisté le Président de la Commission européenne en réponse à une question sur l’appellation du document qui vient d’être paraphé. Auparavant, il était question d’un accord énergétique stratégique entre l’Algérie et les 28 pays membres de l’UE. "Maintenant, l’important c’est ce qu’on va faire par la suite" dans le cadre de la mise en œuvre de ce mémorandum qui établit un cadre de coopération dans les domaines des hydrocarbures, des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, de la réglementation et le transfert de technologie, a, en outre, indiqué M. BARROSO. Dans cette optique, la partie algérienne a été invitée à prendre part à la réunion du groupe euro-méditerranéen de coopération dans le domaine du gaz (GCG) prévue en décembre prochain à Bruxelles et qui se penchera notamment sur le Plan solaire méditerranéen (PSM). "L’Algérie aura son mot à dire lors de cette réunion", a-t-il souligné.

Par ailleurs, les entretiens entre le Premier Ministre, M. Abdelmalek SELLAL, et le président de la Commission européenne, M. José Manuel BARROSO, ont été élargis aux membres des deux délégations. Les entretiens se sont déroulés en présence du Ministre des Affaires Etrangères, M. Mourad MEDELCI, du Ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef YOUSFI, du Ministre de l’Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotion de l’Investissement, M. Cherif RAHMANI, du Ministre du Commerce, M. Mustapha BENBADA et du Secrétaire d’Etat chargé de la Communauté Nationale à l’Etranger, M. Belkacem SAHLI ainsi que de la délégation accompagnant M. BARROSO. M. BARROSO est arrivé pour une visite officielle de deux jours en Algérie. "Nous sommes très intéressés d’avoir des rapports encore plus étroits (avec l’Algérie). Ma visite a pour objectif le renforcement des rapports dans le domaine du dialogue politique et la coopération économique", avait déclaré M. BARROSO à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene.

Source :Baosem N°973 du 14/07/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?