Général

Bulletin

Services

Société

A l'issue de négociations avec le Ministre allemand de l’Economie M. Philipp ROSLRER : Solaire: la Chine renonce à taxer le polysilicium européen

La Chine a renoncé à taxer les importations en provenance de l'Union européenne de polysilicium, a indiqué récemment une porte-parole du Ministère allemand de l'Economie, lequel a négocié avec Pékin sur fond de différend sur le solaire. A l'issue de négociations avec le Ministre allemand M. Philipp ROSLER, le Ministre chinois M. Gao HUCHENG s'est engagé à ne pas imposer de taxes supplémentaires sur le polysilicium européen, a affirmé la porte-parole allemande, confirmant une information du quotidien allemand Handelsblatt. Pékin avait lancé dès novembre dernier une enquête sur les importations de polysilicium, composant cristallin utilisé pour la fabrication de panneaux solaires. L'ouverture par Bruxelles un peu auparavant d'une procédure anti-dumping sur les panneaux solaires en provenance de Chine avait conduit le gouvernement chinois à cette démarche.

Depuis, la procédure européenne s'est soldée par un relèvement des droits de douane sur les importations de panneaux chinois, faisant craindre des mesures de rétorsion de Pékin. Mais l'Allemagne, et surtout son Ministre de l'Economie, s'est montrée critique de la décision européenne, et a de tout temps plaidé pour une solution négociée. Une entreprise allemande, Wacker Chemie, aurait été parmi les exportateurs de polysilicium les plus touchés par un rehaussement des droits de douane chinois, affirme le Handelsblatt. Le titre Wacker Chemie prenait d'ailleurs plus de 8% à la Bourse de Francfort récemment, alors que le risque de freins à ses exportations vers la Chine semblait écarté.

Source :Baosem N°974 du 16/07/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?