Général

Bulletin

Services

Société

L’annonce a été faite par la société algérienne de production d’électricité (SPE), filiale du Groupe Sonelgaz : Electricité : Mise en service de 400 MW additionnels au mois de juillet

La société algérienne de production d’électricité (SPE), filiale du Groupe Sonelgaz, a annoncé récemment le renforcement de sa production d’électricité au mois de juillet dernier avec la mise en service d’une puissance additionnelle de plus de 400 Mégawatts (MW). "Dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre de son plan d’urgence, la SPE a mis en service plus de 400 MW pour le mois de juillet, ce qui porte à 80% le taux de réalisation de l’objectif assigné", indique la SPE dans un communiqué. Le plan national initial portait sur la production de 2400 MW pour couvrir la demande nationale en énergie électrique durant l’été 2013. Ces nouvelles mise en service se sont traduites par le renforcement du ’’parc interconnecté du nord du pays par 19 groupes (turbines à gaz) mobiles et par deux (turbines à gaz) mobiles pour le réseau isolé du sud du pays (Adrar). La SPE a indiqué par ailleurs que plus de 2.100 MW avaient été injectées dans le réseau interconnecté nord dans le cadre de mises en service de nouveaux moyens de production de l’électricité.

Le Groupe Sonelgaz avait lancé un plan d’urgence pour la mise en service à l’été 2013 d’une puissance additionnelle de 2.030 Mégawatts (MW) et la réfection d’autres installations électriques totalisant 768 MW. Ce plan d’urgence a commencé à être exécuté dès le mois de septembre 2012 pour répondre à une forte demande en énergie électrique dont la hausse a été estimée à plus de 18%, alors que les prévisions du Groupe Sonelgaz étaient nettement en deçà de ce seuil, à 7%. C’est pour cette raison que les pouvoirs publics avaient décidé de mettre en place un plan d’urgence pour répondre à une demande en énergie électrique en hausse constante. Les nouvelles infrastructures réalisées par ce plan d’urgence sont destinées essentiellement à renforcer le réseau national dont les capacités de production ont été augmentées de 2.400 mégawatt (MW) sur le réseau interconnecté du Nord du pays et 200 MW au Sud.

D’autre part, il faut noter que le « pic » de consommation en énergie électrique a atteint et dépassé les 26 et 27 juillet dernier un record historique de 10 gigawatts, a indiqué un bulletin mis en ligne du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER). Selon le CDER, « l’Opérateur du Système électrique national a enregistré du 25 au 27 juillet des niveaux de consommation jamais atteints auparavant sur le réseau national interconnecté avec un record de 10,26 GW ». L’appel de puissance maximal "matin" a enregistré trois records consécutifs pendant cette période (9787 MW le 25 juillet, 9798 MW le 26 juillet) et a dépassé le seuil symbolique de 10 GW en atteignant 10036 MW le 27 juillet 2013 vers 14h, ajoute-t-on de même source. L’appel de puissance maximal "soir" a dépassé le seuil de 10 GW durant ces trois jours, souligne le CDER selon lequel « ce niveau historique de consommation a été atteint pour la première fois le 25 juillet vers 21h avec 10028 MW et a été aussitôt dépassé, le soir du 26 juillet, avec 10262 MW de puissance appelée ».

Par ailleurs, ces appels de puissance ont dépassé de 623 MW et de 742 MW les niveaux établis et enregistrés en juillet 2012, soit une hausse respective de 6,6% et 7,8% pour l’appel de puissance maximal matin et soir.

Source :Baosem N°984 du 20/08/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?