Général

Bulletin

Services

Société

Après l'abandon du projet Nabucco : Bucarest veut des compensations

La Roumanie considère qu'elle devrait recevoir une compensation après l'abandon du projet de gazoduc Nabucco, a déclaré récemment le président roumain M. Traian BASESCU cité par l'agence Mediafax. La Roumanie considère qu'elle a le droit de demander une compensation après l'abandon du projet Nabucco, a déclaré le chef de l'Etat en évoquant la possibilité de recevoir des fonds européens supplémentaires pour la construction de routes, chemins de fer ou d'infrastructures internet. Nabucco est un projet soutenu par l'Union européenne, visant à l'approvisionner en gaz issu de la mer Caspienne voire d'Asie centrale ou du Moyen-Orient. Le but était de réduire la dépendance de l'Europe envers le gaz russe.
Mais depuis que le consortium qui doit exploiter le gisement géant en mer Caspienne de Shaz Deniz, au large de l'Azerbaïdjan, a choisi son concurrent TAP, les chances de Nabucco de voir le jour sont maigres même si ses promoteurs disent encore chercher d'autres fournisseurs. La Roumanie avait toujours marqué sa préférence pour Nabucco par rapport au projet de gazoduc concurrent de la Russie South Stream, a relevé M. BASESU.

Source : Baosem N°988 du 03 septembre 2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?