Général

Bulletin

Services

Société

Elle table sur une hausse de 895.000 barils par jour de la demande : L’AIEA maintient à la hausse la demande pétrolière mondiale pour 2014

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a maintenu ses prévisions de croissance de la demande pétrolière mondiale en 2013 et 2014. Dans son rapport mensuel, l’AIE table toujours sur une hausse de 895.000 barils par jour de la demande de brut cette année, soit une croissance de 1% à 90,9 millions de barils par jour (mbj), et une légère accélération l’an prochain, à la faveur d’un raffermissement de la reprise mondiale, avec une progression de 1,1 mbj (+1,2%), à 92 mbj. Ces chiffres sont identiques à ceux figurant dans le précédent rapport mensuel de l’AIE, hormis une légère révision à la hausse de la demande pour 2013, qu’elle estimait en août à 90,8 millions de barils par jour. Tout en maintenant globalement ses projections, l’AIE prévient que "des incertitudes renforcées pèsent sur la prévision de la demande, tout particulièrement dans le sillage des dépréciations brutales de plusieurs monnaies de pays émergents et des tensions politiques croissantes".

En revanche, l’Agence souligne que la chute des devises des pays émergents, si elle perdurait, pourrait affecter à long terme la consommation d’or noir. En effet, elle fait mécaniquement grimper les factures pétrolières de ces pays, le prix du pétrole étant traditionnellement fixé en dollars. En outre, elle prévient que cela pourrait remettre en cause les subventions à la consommation de carburants en place dans certains pays, comme en Inde, en en faisant un fardeau financier croissant, jusqu’à devenir "insupportable" à terme.

Source :Baosem N°993 du 22/09/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?