Général

Bulletin

Services

Société

Ils ont été confiés à deux filiales du Groupe Sonatrach : Lancement des travaux de réalisation d’une raffinerie à Biskra

La réalisation de la future raffinerie de Biskra d’une capacité de cinq millions de tonnes/an a été officiellement lancée récemment avec le début des travaux d’aménagement préliminaires de ce futur complexe pétrochimique. Les travaux portent notamment la réalisation d’une unité de raffinage d’une capacité de cinq (5) millions de tonnes/an dans la commune d’El Outaya, un dépôt de stockage stratégique d’une capacité de 300.000 mètres cubes au niveau de la commune de Bitam dans la wilaya voisine de Batna, et un transfert d’eau à partir du barrage de la fontaine des Gazelles. Le coût de ces opérations est estimé à 35 milliards de dinars, alors que le coût global de réalisation du complexe est de quelque 240 milliards de dinars, selon les responsables du projet. Ces travaux devraient être achevés dans un délai de 24 mois, alors que la mise en service du complexe pétrochimique de Biskra est programmée pour 2018 au plus tard, selon le PDG du groupe Sonatrach, M. Abdelhamid ZERGUINE.

Les travaux de réalisation de la raffinerie de Biskra ont été confiés à deux filiales de Sonatrach, l’entreprise GCB pour le Génie civil et bâtiment (GCB) et celle spécialisée dans les Grands travaux pétroliers (GTP). Lors d’une visite d’inspection aux différents chantiers du projet, le PDG du Groupe Sonatrach a insisté sur l’urgence de lever toutes les contraintes liées à la bonne conduite des travaux d’aménagement, en particulier l’acquisition des actes de propriété des terrains devant accueillir cette infrastructure. Le projet du complexe pétrochimique de Biskra s’inscrit dans le cadre d’un programme national portant sur la réalisation de quatre autre raffineries dont deux à Tiaret et une Ghardaïa afin d’augmenter la production nationale en produits pétroliers et carburants. "Nous devons doubler notre production nationale pour répondre, d’une manière permanente et dans les meilleures conditions, à la demande croissante, aussi bien de la population que des secteurs d’activités économiques", avait souligné récemment le Président Directeur Général du Groupe Sonatrach, M. Abdelhamid ZERGUINE.

Le projet de la raffinerie de Ghardaïa, d’une capacité de cinq (5) millions de tonnes/an, qualifiée par M. ZERGUINE de stratégique, s’étend sur une superficie de 483 hectares et devra générer près de 800 emplois permanents. Cette raffinerie sera accompagnée de la réalisation d’un centre de stockage près du tracé de la voie ferrée, trois fois plus important que celui du site du Caroubier (Alger), afin de couvrir les besoins des wilayas du Sud limitrophes, selon le PDG du Groupe Sonatrach. Cette usine produira, outre du carburant (essences sans plomb, essence normale et gasoil), suivant les normes internationales, d’autres dérivés chimiques pour approvisionner des zones industrielles de petite taille et développer par la même un réseau de PME spécialisé dans les produits issus de la pétrochimie, a-t-il fait savoir.

Source :Baosem N°999 du 13/10/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?