Général

Bulletin

Services

Société

Le groupe présente un carnet de commandes record à 229 milliards de dollars : General Electric dépasse les attentes

En pleine réorganisation pour moins dépendre de ses activités financières, le conglomérat General Electric s'est montré optimiste récemment, fort d'un carnet de commandes industrielles record et après avoir dépassé les attentes au troisième trimestre. Nous prévoyons un très solide quatrième trimestre, s'est réjoui le PDG M. Jeffrey IMMELT lors d'une conférence téléphonique. On prévoit une croissance organique de 5% pour le secteur industriel, a-t-il précisé. Le groupe de Fairfield a enregistré sur les trois mois achevés fin septembre une troisième baisse consécutive de son chiffre d'affaires: -1,45% à 35,72 milliards de dollars, en dessous des attentes (35,96 milliards). Mais le chiffre d'affaires des activités industrielles sur lesquelles il a décidé de miser a augmenté de 3% à 25,81 milliards, tiré par les revenus de la branche aéronautique qui ont bondi de 12% (5,36 mds) et ceux de l'énergie qui ont progressé de 18% (4,31 mds). Ceci se traduit par une amélioration de ses marges opérationnelles de l'ordre de 120 points de base du fait des gains de productivité. Pendant le trimestre, GE a décroché en Algérie l'un des plus gros contrats de son histoire dans le domaine de l'énergie, d'un montant de 2,7 milliards de dollars. Signe de la montée en puissance de l'industrie, GE présente un carnet de commandes record à 229 milliards de dollars (+6 milliards comparé au deuxième trimestre), tiré par les Etats-Unis (+18%) et l'Europe (+17%), région qui repart après avoir stagné. Nous avons réduit nos coûts structurels industriels d'environ 1 milliard de dollars depuis le début de l'année, et dépasserons ainsi nos prévisions en la matière sur l'ensemble de l'année', a indique M. IMMELT.

Source :Baosem N°1001 du 27/10/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?