Général

Bulletin

Services

Société

Un contrat a été signé entre les deux parties : Daewoo réalisera pour l'association Sonatrach/ENI des installations pétrolières pour 52 mds de DA

Le sud coréen Daewoo réalisera pour l'association Sonatrach/Eni des installations de production pétrolière du gisement de CAFC, à Berkine (Ouargla) pour un montant de 52,4 milliards de DA en vertu d'un contrat signé récemment à Alger entre les deux parties. Aux termes de ce contrat, l'entreprise sud coréenne se chargera de raccorder, dans un délai de 34 mois, 36 puits d'huile dans ce gisement pétrolier situé dans le boc 405b dans le bassin de Berkine. Le gisement CAFC devrait produire 32.000 barils/jour à la date de sa mise en production en 2016. Les travaux confiés à Daewoo par l'association Sonatrach/Eni comprennent également la réalisation d'un réseau de collecte de brut, d'une unité de séparation, et dessalage d'huile, d'une station de réinjection de gaz et d'une deuxième station pour l'injection d'eau. Le montant de réalisation de ces infrastructures pétrolières s'élève à 52,4 mds de DA (environ 643,7 millions de dollars), dont 35% de la somme sera versée à Daewoo en DA. L'attribution de ce projet à Daewoo a été faite suite à "une adjudication compétitive et transparente", a indiqué M. Abdelhamid ZERGUINE, Président Directeur Général du Groupe Sonatrach présent à la cérémonie de la signature du contrat. "Ce que nous avons gagné de cette adjudication c'est un prix (de réalisation) très compétitif. (...) nous avons obtenu un prix relativement bas comparé à ce qui a été pratiqué avant", a-t-il révélé. Le Groupe Sonatrach et l'italien Eni développent déjà sur le même bassin de Berkine un autre gisement gazier Menzel Ledjmet (MLE), entré en production en février dernier.
Le P-DG de Sonatrach a affirmé que son Groupe allait continuer à travailler avec le groupe italien ENI. "Je pense que le groupe a montré son efficacité et son professionnalisme pour être présent depuis fort longtemps en Algérie. Nous avons des perspectives pour essayer de travailler encore ensemble notamment dans les ressources non conventionnelles", a-t-il déclaré à la presse en marge de la signature d’un contrat entre le sud-coréen Daewoo et l’association Sonatrach/Eni. "Nous partageons avec le groupe ENI une longue tradition. Depuis notre indépendance, l’Eni est proche du Groupe Sonatrach et travaille avec lui. Nous avons partagé des expériences fortes et nous continuerons, je l’espère, à partager de grands espoirs et de grands challenges", a-t-il ajouté. M. ZERGUINE a qualifié par la même occasion les récentes déclarations du PDG d’ENI, M. Paolo SCARONI sur l’investissement pétrolier en Algérie "de très élogieuses" à l’égard de l’Algérie et du Groupe Sonatrach. "Les déclarations de Scaroni faites à l’égard de mon pays et du Groupe Sonatrach sont réelles et ne sont pas faites à titre commercial, j’ai eu l’honneur de les partager avec lui lors de nos discussions", a confié M. ZERGUINE.
De son côté, M. Claudio DESCALZI, premier responsable de l’exploitation d’ENI, a affirmé que son "groupe présent en Algérie depuis plus de 40 ans ne l’a pas quitté même dans les périodes difficiles". "L’Algérie dispose d’institutions très robustes qui permettent aux investisseurs d’investir en toute confiance", a-t-il affirmé en marge de cette signature. Le groupe ENI est lié au groupe Sonatrach par neuf contrats, dont sept concernent des projets en phase d’exploitation et deux portant sur des projets de recherche et de prospection d’hydrocarbures.

Source :Baosem N°1003 du 03/11/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?