Général

Bulletin

Services

Société

Il s’agit d’une accumulation de près de 1,3 milliard de barils : Sonatrach réalise une importante découverte de pétrole dans le bassin d’Amguid Messaoud à Ouargla

Le Groupe Sonatrach vient de réaliser, en effort propre, une importante découverte de pétrole dans le bassin d’Amguid Messaoud dans la wilaya de Ouargla, à 112 km de Hassi Messaoud, plus grand champ pétrolier du pays. "C’est l’une des plus importantes découvertes que la Sonatrach a réalisé durant les vingt dernières années, puisqu’il s’agit d’une accumulation de près de 1,3 milliard de barils", a déclaré le Ministre de l’Energie et des Mines M. Youcef YOUSFI au cours d’une visite d’inspection au gisement Hassi Toumiet, situé dans le bassin d’Amguid Messaoud où a été réalisée la découverte. Sonatrach va recourir à des techniques de forage non conventionnelles pour pouvoir extraire 50% des réserves de Hassi Toumiet. Selon le Ministre, les techniques conventionnelles utilisées jusqu’ici par Sonatrach ne permettent de récupérer que 10 à 15% du pétrole du gisement. « C’est un gisement qui nécessite des techniques de production non conventionnelles » mais l’utilisation de ces nouvelles technologies d’exploitation des gisements pétroliers a des coûts supplémentaires induits par le recours à la fracturation hydraulique, a indiqué M. Saïd SAHNOUN, Vice-président activité amont du Groupe Sonatrach. Le coût de la fracturation hydraulique représentera un surplus de 10% dans le coût global du projet, a-t-il précisé. Le développement de Hassi Toumiet interviendra dans trois à quatre ans. Le Groupe Sonatrach procèdera prochainement aux travaux de délinéation pour établir la façon dont sera exploité ce gisement. Le Groupe Sonatrach et ses partenaires Gazprom (Russie), PTTEP (Thaïlande) et CNOOC (Chine) avaient déjà annoncé, à la fin de l’année passée, deux nouvelles découvertes d’huile dans le bassin de Berkine.

Le Groupe Sonatrach avait réalisé une première découverte avec la firme russe Gazprom dans le périmètre d’El Assel, et une seconde avec les firmes thaïlandaise PTTEP et chinoise CNOOC dans le périmètre Hassi Bir Rekaiz, précise la même source. Les découvertes ont été réalisées l’issue du forage des puits d’exploration Zemlet Er Rekkab Nord-1 (ZERN-1) et Rhourde Rhorfat-1 (RHF-1), situés dans le bassin de Berkine. La première découverte a été réalisée dans le périmètre El Assel (Blocs 236b, 404a1& 405a1) et la seconde découverte dans le périmètre Hassi Bir Rekaiz (Blocs 443a-424a-414ext-415ext). Le puits ZERN-1 (Zemlet Er Rekkab Nord-1), en association avec Gazprom a produit lors des tests à partir du réservoir siégénien 3.4 m3/h d’huile ainsi que 537 m3/h de gaz avec une pression en tête de 464 psi, à une profondeur finale de 5310 m dans le Silurien Argilo-Gréseux. Le puits RHF-1 (Rhourde Rhorfat-1), réalisé avec PTTEP et CNOOC a, quant à lui, produit 3.16 m³/h d’huile à partir du réservoir Grès de Ouargla (Ordovicien) avec une pression en tête de 141 psi, a une profondeur finale de 3934 m dans les Grés d’El Atchane.

Le Groupe Sonatrach et ses partenaires avaient convenu de réaliser des travaux complémentaires sur ces découvertes pour les apprécier en vue de les développer dans le sillage des projets inscrits dans le bassin de Berkine. Le Groupe Sonatrach avait également annoncé, en décembre 2012, une découverte d'huile dans le bassin de Berkine, en association avec ses partenaires PTTEP (Thaïlande) et CNOOC (Chine). La découverte avait été réalisée à l'issue du forage d'exploration Mouia Aissa-1 (MAS-1) dans le périmètre de Hassi Bir Rkaiz (Blocs 443a-424a- 414xt-415ext), selon un communiqué du Groupe Sonatrach. Le puits d'exploration MAS-1, qui a atteint la profondeur de 3.844 mètres dans le Grés d'El Atchane, a produit 34.73 m3/h d'huile à partir du réservoir Trias Argileux Gréseux Inférieur (TAGI) avec une pression en tête de 2.789 psi, ajoute Sonatrach.

La compagnie nationale des hydrocarbures et ses partenaires thaïlandais et chinois avaient envisagé d'entreprendre des travaux complémentaires sur cette découverte pour en apprécier l'étendue en vue de développer, dans le sillage, des projets inscrits dans le bassin de Berkine. Dans ce contrat de coopération, Sonatrach est partenaire à hauteur de 51% avec CNOOC (24%,5%) et PTTEP à également 24,5% en charge de l'operating. L’Association Sonatrach-E.ON Ruhrgas avait également annoncé, en juillet 2012, dans un communiqué la réalisation d’une autre découverte d’huile et de gaz dans le périmètre Rhourde Yacoub, dans le bassin de Berkine, situé à 250 km au sud-est de Hassi Messaoud. Cette découverte avait été réalisée dans trois réservoirs dont les tests se sont avérés «très encourageants pour la suite des travaux sur ce périmètre», selon la même source. Les deux parties envisagent de développer conjointement ce gisement, une fois effectués les travaux de délinéation destinés à apprécier son étendue. La découverte confirme les prévisions du Groupe Sonatrach et E.ON Rurhgas sur le potentiel en hydrocarbures du périmètre Rhourde Yakoub. Le contrat de Rhourde Yacoub a été signé en janvier 2009 dans le cadre du premier appel d’offres où E.ON Ruhrgas est opérateur à hauteur de 49%, en partenariat avec le Groupe Sonatrach (51%).

Source :Baosem N°1004 du 06/11/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?