Général

Bulletin

Services

Société

Il sera porté à 67,5 milliards de DA contre 57,5 milliards de DA en 2013 : Le budget du secteur de l’énergie va augmenter au titre du projet de loi de finances 2014

Le Ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef YOUSFI, a indiqué récemment que le budget alloué à son secteur sera porté à 67,5 milliards de DA au titre de la loi de finances 2014 contre 57,5 milliards de DA l’année 2013. Intervenant devant la commission des finances et du budget de l’APN, dans le cadre de l’examen des budgets sectoriels, M. YOUSFI a précisé que 41 milliards seront affectés à la gestion et 26,5 milliards de DA à l’équipement. Le Ministre a souligné à cette occasion que le gouvernement poursuivra son soutien au programme d’électrification et de raccordement au réseau de gaz naturel notamment dans les régions du sud du pays ajoutant que ce programme permettra d’assurer une couverture de 56% du territoire national à la fin de l’année 2013 pour atteindre les 99% à l’horizon 2016. Il a relevé que les prix du pétrole ont enregistré une stabilité durant les trois dernières années avec une baisse en 2013 rappelant les importants gisements découverts durant les derniers mois. M.YOUSFI a tenu également à souligner l’importance de conjuguer les efforts en matière d’exploration minière rappelant les nouvelles dispositions introduites dans un projet de loi modifiant et complétant la minière en faveur de nouvelles conditions à même d’encourager la recherche minière.

Le Ministre a par ailleurs donné des réponses aux questions formulées par la commission concernant certaines dispositions prévues dans le projet de loi de finances 2014 à l’instar de l’article 32 portant exemption des impôts de la production de l’urée. Il s’agit également de l’article 34 relatif à l’expropriation pour utilité publique dans le cadre de la réalisation des projets d’électricité, du gaz et de l’eau ainsi que l’article 70 relatif à l’importation de véhicules roulant au gaz naturel et GPL (gaz de pétrole liquéfié). Les interventions des membres de la commission ont porté sur la valorisation du budget alloué par le Gouvernement à la recherche dans le secteur, estimé à 2,5 milliards de DA et la nécessité d’accélérer la mise en œuvre des projets d’investissement dans le domaine de l’énergie et la généralisation des énergies renouvelables. Ils ont soulevé à cette occasion la question des carrières implantées dans les zones urbaines avec tous les dangers qu’elles représentent sur la santé publique et le raccordement des régions isolées aux réseaux électrique et de gaz.

Source :Baosem N°1005 du 10/11/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?