Général

Bulletin

Services

Société

Le coup d’envoi de la production a été donné par le Ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef YOUSFI : Inauguration officielle des installations pétrolières du gisement El Merk

Le Ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef YOUSFI a donné récemment à Illizi le coup d’envoi officiel de la production d’El Merk dans le bassin de Berkine, un gisement développé en partenariat entre Sonatrach et l’américain Anadarko et devant produire 146.000 barils/jour à terme. L’inauguration des installations pétrolières d’El Merk s’est faite en présence des PDG des Groupes Sonatrach et Anadarko MM Abdelhamid ZERGUINE et Al WALKER et des cadres supérieurs du secteur de l’énergie. Sonatrach détiendra 51% des participations d’El Merk, en vertu d’un contrat de partage de production conclu avec ses partenaires sous l’égide de l’ancienne loi sur les hydrocarbures 86-14. Les 49% de la production reviendront à Anadarko et ses associés Eni, Maersk, Conoco Philips et Talisman. Les réserves prouvées d’El Merk sont estimées à 1,2 milliard de barils de pétrole, dont près de 40% (647 millions de barils) sont récupérables, selon les précisions du groupement Berkine, l’association constituée entre Sonatrach et Anadarko, chargée du développement du projet. Situé dans le bassin de Berkine, ancien Ghadames dans la wilaya d’Illizi, El Merk, est devenu le pivot de la stratégie de développement engagée par Sonatrach pour augmenter, en partenariat, ses capacités de production de brut, de condensat et de GPL. Ses initiateurs, Sonatrach et Anadarko, le présentent comme un projet complétant celui de Berkine, déjà en exploitation depuis 1998, qui va contribuer à augmenter la production globale de ce dernier à plus de 300.000 barils par jour, soit la deuxième plus importante production après celle de Hassi Messaoud, plus grand champs pétrolier du pays. L’usine de traitement de pétrole mis en service mai dernier, produit actuellement 83.000 barils de pétrole/jour à partir de 53 puits forés dans le bloc 208 d’El Merk. L’association Sonatrach-Anadarko compte porter cette production à 146.000 barils/j d’huile de GPL et de condensat avec le démarrage de 27 autres puits. Au total, le projet d’exploitation d’El Merk prévoit 80 puits, dont 30 pour la production du pétrole et 8 pour l’extraction du gaz. Le coût de la réalisation du projet est d’environ 4 milliards de dollars. Il regroupe le développement en synergie de quatre champs du gisement El Merk, El Khit Timissa, El Merk Nord et El Merk Est. "Le projet donne au Groupe Sonatrach une capacité de production supplémentaire de brut de près de 100.000 barils de pétrole par jour", a indiqué le Ministre au cours d’un bref point de presse qu’il a tenu après l’inauguration de l’usine El Merk.

De son côté, le Président Directeur Général du Groupe Sonatrach a révélé que son Groupe allait consacrer l’essentiel des 100 milliards de dollars qu’il compte mobiliser pour son programme d’investissement à l’amont pétrolier en vue d’intensifier l’exploration du domaine minier. "L’objectif primordial que nous avons retenu c’est de conforter nos réserves. Cette politique commence à apporter ses fruits puisque nous venons réaliser des découvertes importantes qui nous permettent non seulement de reconstituer nos réserves mais de les augmenter davantage", a relevé M. ZERGUINE.

Source :Baosem N°1005 du 10/11/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?