Général

Bulletin

Services

Société

Grâce aux meilleurs prix de vente de l'électricité : TransCanada: bénéfice en hausse de 30%

Le groupe TransCanada, opérateur d'oléoducs et producteur d'électricité, a annoncé récemment une hausse de 30% de son bénéfice net au troisième trimestre en raison de meilleurs prix de vente de l'électricité. TransCanada, qui souhaite construire l'oléoduc controversé Keystone XL entre l'ouest canadien et les raffineries américaines du golfe du Mexique, a réalisé un bénéfice net de 481 millions de dollars canadiens (342 millions d'euros) au troisième trimestre, contre des profits de 369 millions de dollars un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 63 cents, un résultat meilleur que les 59 cents attendus par les analystes. Le groupe, qui tire environ le tiers de son chiffre d'affaires de la production d'électricité, a bénéficié de la remise en marche de l'ensemble des huit réacteurs à la centrale nucléaire de Bruce, dans la province de l'Ontario, ainsi que de meilleurs prix de vente pour l'électricité en Alberta et dans l'Etat de New York, a-t-il indiqué dans un communiqué. Le chiffre d'affaires a progressé de 4%, à 2,2 milliards de dollars (1,6 milliard d'euros). Au sujet du dossier controversé de l'oléoduc Keystone XL, TransCanada a indiqué en octobre qu'il n'attendait pas de décision du président américain M. Barack OBAMA avant 2014.
L'avancement de ce projet de 5,3 milliards de dollars américains est tributaire d'une autorisation de la Maison-Blanche, car le projet traverse une frontière. TransCanada prévoit que l'oléoduc entrera en service deux ans après l'éventuelle autorisation présidentielle. TransCanada achève par ailleurs la construction du tronçon sud de ce même oléoduc, entre le centre de stockage de Cushing, en Oklahoma, et les raffineries de Port Arthur, au Texas, qui est à 95% réalisé et devrait entrer en service à la fin de l'année. Le groupe a aussi lancé en août les procédures pour la construction d'un oléoduc de 4.400 km devant acheminer 1,1 million de barils de pétrole par jour entre les sables bitumineux de l'Alberta (ouest), le Québec et la côte atlantique du Canada, un projet de 12 milliards de dollars. TransCanada prévoit de déposer des demandes d'autorisation pour la construction de cet oléoduc au premier semestre 2014. Les livraisons au Québec débuteraient vers la fin 2017 et l'année suivante au Nouveau-Brunswick.

Source :Baosem N°1006 du 12/11/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?