Général

Bulletin

Services

Société

Gazprom exigeait à Naftogaz de lui rembourser 1,3 milliard de dollars pour du gaz livré en août et octobre : Ukraine: accord avec Gazprom pour régler la dette gazière avant fin 2013

L'Ukraine a promis récemment de régler sa dette gazière envers la Russie d'ici à la fin de l'année, assurant que le nouveau conflit qui avait opposé Kiev à Moscou sur cette question était réglé. Le géant public russe Gazprom exigeait à l'opérateur gazier public ukrainien Naftogaz de lui rembourser 1,3 milliard de dollars pour du gaz livré en août et octobre. Après avoir dans un premier temps interrompu ses importations de gaz russe, la société ukrainienne a fini par les reprendre à l'issue d'une visite de ses dirigeants à Moscou. Nous avons trouvé un compromis qui permet à l'Ukraine de payer selon un nouveau calendrier, a confirmé le Ministre ukrainien de l'Énergie. Interrogé sur ce nouveau calendrier, il a précisé que le règlement des dettes était prévu avant la fin de l'année.

Faute de s'approvisionner en Russie, l'Ukraine puisait dans les stockages souterrains situés dans l'ouest de l'Ukraine, censés assurer la fluidité du transit du gaz russe destiné à l'UE, qui se fait pour la plus grande partie via le territoire de l'ex-république soviétique. Gazprom avait averti que cela risquait d'affecter les importations européennes, comme lors des conflits gaziers entre Moscou et Kiev en 2006 et 2009, et assuré vouloir trouver un compromis. L'opérateur public ukrainien Naftogaz a cessé de prélever du gaz dans les réservoirs souterrains et a recommencé à acheter du gaz russe en accord avec le contrat en vigueur, avait deja déclaré le patron de Gazprom, M. Alexeï MILLER, cité dans un bref communiqué. Gazprom avait averti que le refus de l'Ukraine de s'approvisionner en Russie mettait en péril les approvisionnements pendant l'hiver à venir de l'UE, qui transitent en grande partie par l'ex-république soviétique.

Selon le groupe russe, Naftogaz compensait l'absence du gaz russe en puisant dans les réservoirs souterrains situés dans l'ouest de l'Ukraine, destinés à assurer la fluidité du transit vers l'Europe en cas de pic de demande en période de grand froid. Une délégation ukrainienne s'était rendue à Moscou pour tenter de trouver un accord avec le groupe public russe. Selon la presse russe Gazprom a proposé à son partenaire ukrainien de nouveaux délais pour régler les factures impayés, qui portent sur du gaz acheté en août et octobre.

Source :Baosem 1010 du 26/11/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?