Général

Bulletin

Services

Société

Depuis sa création, le Groupe Sonatrach a réalisé 404 découvertes : L’Algérie aura encore des réserves importantes de pétrole pour les cinquante prochaines années

L’Algérie aura encore des réserves importantes de pétrole pour les cinquante prochaines années, a indiqué récemment M. Ali HACHED, conseiller auprès du Ministre de l’Energie et des Mines, en affirmant que le pic pétrolier est "un mythe qui n’existe pas". Pour l’Algérie "le pic pétrolier n’existe pas, il existera dans les 50 prochaines années", a déclaré M. HACHED au cours d’une rencontre sur les perspectives du développement du secteur énergétique algérien. M. HACHED, qui intervenait au cours du débat lors de cette rencontre, a affirmé que les réserves de l’Algérie sont largement suffisantes pour couvrir ses besoins à long terme. "Nous avons un domaine minier très diversifié. Il faut l’exploiter et disposer des technologies adéquates", a-t-il dit. En dépit de la disponibilité des réserves, l’Algérie a opté pour un plan de diversification de ses sources d’énergie, qui réduit la part du gaz naturel à 50% dans le mix énergétique qu’elle envisage de créer à l’horizon 2030-2040. Les énergies renouvelables représenteront 25% dans ce mix, le charbon 20% et le nucléaire 8% avec la mise en service de 1.000 MW chacune à l’horizon 2025. M. Abdelhamid ZERGUINE, PDG du Groupe Sonatrach a, dans son intervention, conforté par des chiffres les propos tenus par M. HACHED en indiquant que les découvertes réalisées durant les deux dernières années ont permis de reconstituer les réserves des hydrocarbures du pays. "Depuis sa création, le Groupe Sonatrach a réalisé 404 découvertes mais les découvertes des deux dernières années sont si importantes qu’elles permettent d’augmenter nos réserves", a-t-il souligné. Pour la période 2013-2014, le Groupe Sonatrach prévoit de poursuivre son effort d’exploration en programmant le forage de 243 puits onshore et un premier puits offshore en fin 2014, annonce par ailleurs le PDG du Groupe Sonatrach. Cette rencontre a été également l’occasion pour l’organisation de sessions focalisées sur le bilan de l’industrie pétrolière algérienne depuis l’indépendance et le thème des énergies renouvelables.

Source :Baosem 1010 du 26/11/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?