Général

Bulletin

Services

Société

Le coût des travaux est évalué à 1,9 milliard d'euros : South Stream: Début de la construction du tronçon en Serbie

Les travaux de construction du tronçon serbe du gazoduc South Stream évalués à 1,9 milliard d'euros ont débuté récemment en présence du président et du Premier ministre serbes M. Tomislav NIKOLIC et M. Ivica DACIC ainsi que du patron du géant gazier russe M. Alexeï MILLER. Les trois hommes ont regardé ensemble la transmission en direct par la télévision nationale de la soudure du premier tuyau du gazoduc, près du village serbe de Sajkas (nord). Il s'agit d'un projet historique (...) qui va éliminer les risques de transit et va assurer les fournitures nécessaires de gaz à la Serbie et à l'Europe, a dit M. MILLER à cette occasion. Gazprom a signé en octobre 2012 un accord avec la Serbie portant sur la construction sur son territoire de ce tronçon long de 421 km. Les travaux devraient s'achever dans deux ans. Dans une interview à l'AFP, le Premier ministre serbe a souligné l'importance particulière du projet South Stream pour son pays. Il s'agit d'un des plus grands investissements en Serbie de ces vingt dernières années, a-t-il affirmé. M. DACIC a expliqué que les travaux seront financés par la Russie et que la Serbie allait rembourser sa part dans ce projet une fois le gazoduc mis en fonction. La Serbie compte obtenir un profit d'environ 100 millions d'euros par an de l'acheminement du gaz russe vers l'Europe, via son territoire. Le projet russo-italien South Stream, dont le chantier a été officiellement lancé en décembre 2012, reliera sur 3.600 kilomètres la Russie à la Bulgarie, pour se diriger ensuite vers l'Europe occidentale via la Serbie, la Hongrie et la Slovénie. Il aura une capacité de 63 milliards de m3 par an. Il doit permettre à la Russie de contourner l'Ukraine, principal pays de transit avec lequel des conflits tarifaires avec Moscou ont entraîné des interruptions temporaires de livraison vers les pays de l'UE. La Serbie dépend presque entièrement des livraisons de gaz russe via l'Ukraine et cherche à diversifier ses sources et ses trajets de livraison. Le président russe M. Vladimir POUTINE a salué le début des travaux de construction du tronçon serbe du gazoduc South Stream, soulignant que ce dernier assurerait des livraisons stables de gaz russe aux consommateurs européens. Le gazoduc South Stream passant par le fond de la mer Noire permettra aux consommateurs du sud-est de l'Europe de profiter des importants gisements de gaz russe, diminuant de cette manière les risques de transit par des pays tiers. Cela contribuera à consolider la sécurité énergétique internationale, a déclaré M. POUTINE, selon un communiqué du Kremlin.

Le géant public russe Gazprom a annoncé de son côté le lancement des travaux de South Stream en Serbie, en vertu d'un accord signé fin 2012 avec ce pays. Après la Bulgarie, nous avons commencé la construction de South Stream en Serbie. Ce projet revêt une importance stratégique pour toute l'Europe, a souligné Gazprom dans un communiqué.

Source :Baosem 1011 du 01/12/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?