Général

Bulletin

Services

Société

Il se tiendra dans le cadre de la 4ème édition du Forum Asie-Afrique sur l'énergie durable : Technologies solaires: Le programme "Sahara Solar Breeder", thème d'un workshop en 2014 à Oran

Le programme algéro-japonais sur les technologies solaires, intitulé "Sahara Solar Breeder" (SSB), fera l'objet d'un nouveau workshop international en 2014 à Oran, a-t-on appris récemment des organisateurs. Ce workshop, le 6ème du genre à être dédié au SSB, se tiendra dans le cadre de la 4ème édition du Forum Asie-Afrique sur l'énergie durable prévue les 13 et 14 mai 2014 à l'Université des sciences et de la technologie Mohamed BOUDIAF d'Oran (USTO), a précisé à l'APS le Président de cette rencontre, M. Amine Boudghène STAMBOULI. L'annonce de ce prochain rendez-vous scientifique et technique coïncide avec le lancement de l'appel à communications à l'intention des chercheurs algériens et étrangers désirant enrichir les échanges autour des systèmes énergétiques durables, le développement économique et l'environnement, a indiqué M. STAMBOULI. Le programme scientifique "Sahara Solar Breeder" (ou "élevage de stations solaires au Sahara") a pour objectif l'étude de faisabilité d'un projet d'envergure de production électrique à partir du Sahara. Trois établissements algériens sont partenaires de cette opération, à savoir l'USTO, l'Université "Tahar Moulay" de Saïda (UTMS) et l'Unité de recherche en énergies renouvelables en milieu saharien d'Adrar (URER/MS). La partie japonaise est formée, quant à elle, d'un consortium de huit Universités et Instituts de recherche qui contribuent avec leur savoir-faire à la concrétisation du développement durable basé sur le concept "SSB" portant construction d'usines de cellules solaires à base de silicium et de stations d'énergie solaire. Le programme SSB a été lancé en 2010 pour cinq années d'activités scientifiques avec le soutien financier de deux agences japonaises pour la coopération internationale (JICA) et le développement scientifique et technologique (JSTA), pour un montant de cinq (5) millions de dollars.
Professeur à la Faculté de génie électrique de l'USTO, M. STAMBOULI est le Président du Forum Asie-Afrique et le manager scientifique du programme SSB qui doit également permettre l'acheminement de l'énergie solaire à partir du Sud algérien vers la région nord du pays en vue d'alimenter les stations de dessalement de l'eau de mer. L'USTO bénéficie, dans ce cadre, de la création d'un Centre de recherches sur les technologies solaires, tandis que deux plateformes technologiques sont prévues à l'Université de Saïda et au Centre de recherche sur l'énergie solaire d'Adrar. L'USTO avait, pour rappel, abrité la 2ème édition du Forum sur l'énergie durable en mai 2012 avec la participation d'une vingtaine de pays, dont une majorité d'experts algériens et japonais ayant pris part, par la même occasion, au 4ème workshop sur le SSB.

Source :Baosem 1011 du 01/12/2013

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?