Général

Bulletin

Services

Société

Sonelgaz/General Electric: Accord de partenariat pour la création d'un nouveau complexe industriel

Le Groupe Sonelgaz et l'américain General Electric (GE) ont signé récemment à Alger un accord de partenariat à long terme pour la réalisation d'un nouveau complexe industriel de fabrication de blocs de puissance à Batna. Ce complexe, dont le montant d'investissement avoisine les 300 millions de dollars, produira à partir de 2017 des turbines à gaz, des turbines à vapeur, des alternateurs et des systèmes de contrôle constituant des blocs de puissance. Ces équipements fabriqués en Algérie, généreront environ 2.000 mégawatts (MW) annuellement afin de satisfaire la demande croissante en électricité de l'Algérie. Pour réaliser et exploiter ce complexe situé à Ain Yagout (Batna), une nouvelle société mixte sera créée dénommée General Electric Algeria Turbines (GEAT). Cette joint-venture est détenue à 51% par Sonelgaz et 49% par une filiale de General Electric (GE Industrial).

L'accord entre Sonelgaz et GE fait suite à l'appel d'offre international portant sur la fourniture d'équipements de production d'électricité, dans lequel les soumissionnaires avaient obligation de s'engager à réaliser un complexe industriel pour la fabrication de ses équipements en Algérie. Constitué de quatre usines, le nouveau complexe permettra de produire les turbines à gaz de dernière technologie de GE, des turbines à vapeur, des alternateurs et des systèmes de contrôle commandé pour équiper les turbines fabriquées dans les deux premières usines. Plus de mille nouveaux emplois directs et indirects seront créés après le lancement de ses usines alors que 2.000 autres postes seront ouverts pour la phase de planification et de construction.

Ce complexe industriel permettra également la création d'un réseau de sous-traitance et l'exportation de l'excèdent de la production. Les statuts de GEAT ont été signés par le PDG du Groupe Sonelgaz, M. Nourredine BOUTERFA et un représentant du groupe General Electric, M. Steve BOLZE, PDG de GE Power & Water.

Pour M. BOUTERFA, ce partenariat constitue "une phase décisive dans la concrétisation de notre politique d'industrialisation et d'intégration nationale". "Oui, le partenariat stratégique est aujourd'hui une réalité", a souligné le premier responsable du Groupe Sonelgaz, qualifiant même ce nouveau complexe de "symbole d'une intégration nationale profonde et d'une association étroite profitable à l'Algérie". Selon lui, ce projet est une "opportunité" pour faire de l'énergie électrique un "moteur de développement et un levier de création de richesses et d'emplois". De son côté, M. BOLZE a estimé que l'Algérie, grâce à ces nouveaux projets, sera un "vrai bon exemple pour le monde des technologies avancées et ses impacts sur la vie moderne". "Nous nous réjouissons de nous engager dans cet important projet en partageant nos technologies de pointe et en mettant à disposition des professionnels algériens une formation approfondie", a-t-il déclaré.

Des sessions de formation seront organisées en Algérie et à l'étranger au profit des professionnels algériens par GE afin de transmettre les meilleures pratiques en termes de techniques de production et de contrôle de qualité. Le Ministre du Développement Industriel et de la Promotion de l'Investissement, M. Amara BENYOUNES, présent également à la cérémonie de la signature, a estimé que "ce projet confirme le retour en force de l'investissement étranger en Algérie".

Source :Baosem N°1048 du 06/04/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?