Général

Bulletin

Services

Société

Le Conseil d'Etat devrait imposer un rattrapage compris entre 4 et 5% : France/Tarif d’électricité: les opérateurs alternatifs espèrent une victoire au Conseil d'Etat

Les opérateurs alternatifs de l'électricité en France espèrent avoir gain de cause devant le Conseil d'Etat, lequel se penche sur le rattrapage des tarifs de l'électricité qu'ils réclament, a déclaré récemment M. Fabien CHONE, président de leur organisation, l'ANODE. Politiser les tarifs de l'électricité est absurde, cela ne fait que retarder des hausses inévitables et d'autant plus douloureuses, a-t-il déclaré en référence à la décision du gouvernement de n'augmenter les tarifs de l'électricité que de 2% en 2012, décision que l'ANODE a attaquée au Conseil d'Etat au motif que cette hausse ne couvrait pas les frais de production. Selon le Journal du Dimanche, qui fait le point sur cette affaire, le Conseil d'Etat devrait imposer un rattrapage compris entre 4 et 5%.
Le rapporteur général dans ce dossier doit déposer ses conclusions et le Conseil rendre publique sa décision dans deux à trois semaines. M. CHONE a rappelé que l'autorité de régulation du secteur (CRE) avait d'ores et déjà préconisé un rattrapage de 7,6% pour l'année 2012, soit selon lui une charge supplémentaire de 40 à 50 euros en moyenne par consommateur, dont le paiement pourrait s'échelonner. Le président de l'ANODE a fait savoir que son organisation restait vigilante pour la suite. Les tarifs de l'électricité, longtemps très modérés en France, ont augmenté de 5% en 2013 et grimperont d'autant en 2014. M. CHONE estime pour sa part qu'en 2015 il faudra encore 5% de hausse pour que les prix ne soient pas maintenus à un niveau artificiellement bas.

Faute de quoi nous devrons déposer à nouveau des recours, a-t-il dit, ajoutant: Cela ne nous amuse pas d'avoir le mauvais rôle. Selon lui, la modération des tarifs n'a rien de vertueux et a pour effet de dissuader les investissements tout en pesant sur la concurrence. Même pas 8% des clients ont aujourd'hui quitté les tarifs réglementés, a-t-il déploré.

Source:Baosem N°1049 du 07/04/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?