Général

Bulletin

Services

Société

L’Objectif est de mettre en contact les étudiants avec les représentants d'entreprises comme Sonatrach et Sonelgaz : Un forum USTHB-entreprises les 4 et 5 mai prochain à Alger

Le décloisonnement entre l’université et le monde de l’entreprise est l’un des objectifs assigné au forum USTHB-entreprises qui sera organisé les 4 et 5 mai prochain à travers des contacts entre des enseignants, des étudiants et des représentants des entreprises comme les Groupes Sonatrach et Sonelgaz, a indiqué le recteur de l’université des sciences et de la technologie Houari-Boumediène (USTHB), M. Benali BENZAGHOU. "Nous organisons les 4 et 5 mai 2014 le forum USTHB-entreprises pour mettre en contact nos enseignants et nos étudiants avec les représentants d'entreprises afin de leur permettre de concrétiser des accords que nous devons préparer d’ici là", a-t-il souligné au cours d'une rencontre entre l'USTHB et les chefs d'entreprises algériennes sur le partenariat économique. M. Benzaghou a ajouté que ce forum dépasse la simple recherche d’emploi et vise à approfondir la collaboration entre ces entités. "Nous souhaitons que le partenariat auquel nous aspirons crée une nouvelle normalité qui est celle des échanges constants entre l’université et le monde de l’entreprise", a-t-il dit. Il a ajouté que l’USTHB a aussi un plan quinquennal 2015/2019 pour lancer une nouvelle génération de licence et de master en particulier une génération de master en engineering et en sciences. "Nous avons des master avec nos partenaires en mathématiques financières avec les banques et les assurances, en énergie renouvelable avec Sonelgaz, en physique médicale avec les CHU, en criminalistiques avec des services de sécurité et la sécurité des systèmes informatiques avec Alnaft en 2015", a-t-il précisé.

Le Président Directeur Général du Groupe Sonatrach, M. Abdelhamid ZERGUINE, a indiqué que "l’université commence à fournir un personnel de qualité de plus en plus formé" tout en approuvant l’idée d’exonérer la recherche de la fiscalité. Selon le P-DG du Groupe Sonatrach qui a proposé de financer un institut de mathématiques, il faut un check-up du personnel et il faut lier la recherche aux facteurs de production pour arriver à de bons résultats", relevant l'importance de parler du mode de rémunération et de législation du travail. "Nous sommes prêts à financer un institut de mathématiques à condition qu’il soit soutenu par tous les moyens", a promis M. ZERGUINE. "Le Groupe Sonatrach a effectué quelques recherches mais qui ne sont pas en adéquation avec les moyens mis en place", a-t-il avoué, précisant que ces recherches ont bien évolué avant de s’estomper. Quant à M. Nouredine BOUTERFA, P-DG du Groupe Sonelgaz, il a souligné que l’entreprise est confrontée à un personnel formé mais qui n’a pas d’autonomie ce qui pose, selon lui, un problème de management.

Source :Baosem N°1054 du 22/04/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?