Général

Bulletin

Services

Société

Gaz: la Bolivie rachète à Petrobras et Total leurs parts dans Transierra

La compagnie pétrolière publique bolivienne YPFB a pris le contrôle du groupe Transierra, qui transporte du gaz naturel vers le Brésil, en rachetant la totalité des actions que détenaient le brésilien Petrobras et le français Total, pour 133 millions de dollars. YPFB a acheté les actions de Total et de Petrobras, ce qui lui permet d'avoir 55,5% des actions (jusque-là détenues par les deux groupes, ndlr) et de prendre le contrôle de Transierra, a déclaré, lors d'un acte public, le Ministre bolivien des Hydrocarbures, M. Juan José SOSA. Petrobras détenait 44,5% du groupe et Total 11%, tandis que le solde, 44,5%, reste aux mains de l'entreprise YPFB-Andina, consortium formé par YPFB et l'entreprise espagnole Repsol. Transierra, renommé à cette occasion Transierra-YPFB, transporte près de 31 millions de mètres cubes de gaz par jour, depuis le sud de la Bolivie jusqu'à la frontière avec le Brésil, pour le marché de Sao Paulo.

Le gazoduc, qui sert aussi pour le marché local, a été construit par Petrobras dans les années 1990.
Le rachat des actions de Petrobras et Total a été un accord satisfaisant pour les deux parties, sans la nécessité d'arriver à aucune sorte de controverse, a souligné le ministre M. SOSA. La Bolivie a nationalisé plusieurs entreprises de gaz, de pétrole, d'électricité, de télécommunications et d'aéroports depuis l'arrivée au pouvoir de M. Evo MORALES en janvier 2006. Cette pratique, qui s'est parfois accompagnée d'usage de la force militaire pour occuper les entreprises, a valu au pays d'être poursuivi devant les tribunaux d'arbitrage internationaux.

Source :Baosem N°1091 du 17/08/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?