Général

Bulletin

Services

Société

L'Office national de l'énergie a tranché: Canada/Pipeline Transmountain : Kinder Morgan obtient l'accès à la montagne Burnaby

L'Office national de l'énergie tranche en faveur de Kinder Morgan dans le conflit qui l'oppose à la Ville de Burnaby concernant l'accès à la montagne Burnaby. La compagnie peut donc effectuer les études nécessaires afin d'établir un plan d'action pour son projet de pipeline Transmountain, qui passerait sous la montagne sans le consentement de la ville. Dans une décision rendue récemment, l'Office national de l'énergie a confirmé qu'en vertu de la législation fédérale, l'entreprise n'a pas besoin de permission pour d'accéder à la terre où se situent l'Université Simon Fraser et une vaste réserve naturelle. « Il ne serait pas logique que l'Office national de l'énergie soit appelé à recommander l'approbation ou le refus d'un projet sans avoir toutes les informations nécessaires avant », a déclaré l'agence fédérale dans une décision mise en ligne. « Cela ne serait pas d'intérêt public ». Cependant, la Ville de Burnaby dit que le jugement de l'Office national de l'énergie permet à l'administration municipale d'appliquer ses règlements, qui stipulent que les zones protégées et les parcs ne peuvent pas être perturbés. « Donc la situation, telle qu'elle se présente, est que la compagnie a l'autorisation de l'Office national de l'énergie, en vertu de sa législation, d'accéder au site », a mentionné l'avocat Greg McDade à CBC. « Mais elle n'a pas l'autorisation de contredire les règlements de la Ville de Burnaby et les règlements de la Ville de Burnaby peuvent interdire certaines des activités qu'elle [Kinder Morgan] a l'intention de faire."Kinder Morgan veut obtenir l'autorisation de la Ville de Burnaby pour commencer des travaux d'arpentage, même si elle dit ne pas en avoir besoin immédiatement. La compagnie espère qu'une demande effectuée auprès de la municipalité soit approuvée à la lumière de la décision de l'Office national de l'énergie.Dans une entrevue à CBC, le responsable du projet de pipeline Trasnmountain, Carey Johannesson, croit que la décision est très claire. « La décision ne signifie pas que nous n'allons pas essayer de travailler avec la Ville de Burnaby, mais elle précise juste les choses pour nous », dit-il. « Nous pourrions commencer à tout moment. Nous prévoyons que certaines des choses qui sont plus faciles à faire pourraient débuter dès cette semaine ».

Source :Baosem N°1097 du 31/08/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?