Général

Bulletin

Services

Société

L'accord conclu avec Boussard & Gevaudan prévoit une augmentation de capital de 60 millions d'euros : Theolia: accord sur la restructuration de sa dette et réduction des pertes au 1S

L'exploitant français de parcs éoliens Theolia a annoncé récemment une réduction de ses pertes au premier semestre ainsi que la signature d'un accord lui permettant de restructurer sa lourde dette obligataire, qui menaçait son existence même. L'accord conclu avec Boussard & Gevaudan, principal détenteur des obligations Oceane émises par le groupe, prévoit une augmentation de capital de 60 millions d'euros, garantie à 100%. Les sommes ainsi levées serviront à rembourser de manière anticipée certaines obligations convertibles de type Oceane afin de réduire la dette obligataire à 66 millions d'euros, a précisé la société dans un communiqué. Theolia se trouvait dans une situation difficile depuis l'échec de l'OPA lancée par l'australien Macquarie en septembre 2013. Il lui fallait rembourser, d'ici janvier, 125 millions d'euros d'Oceanes, une situation qui menaçait gravement l'avenir de l'entreprise. C'est une très bonne nouvelle pour Theolia, pour ses actionnaires et ses créanciers (...) En cas de vote favorable des actionnaires et des obligataires, le groupe assurerait ainsi la continuité de ses opérations au delà de l'échéance de remboursement du 1er janvier 2015, a commenté le directeur général, Fady Khallouf, cité dans le communiqué. Ce vote des actionnaires et obligataires doit avoir lieu avant la fin de l'année. Durant les six premiers mois de l'année, Theolia a par ailleurs vu ses résultats se redresser, avec une perte nette ramenée à 9,9 millions d'euros, contre 17,8 millions à la même période de 2013. Sa dette s'est réduite à 383,5 millions d'euros contre 409,45 millions en 2013, notamment grâce à la diminution de 11,4 millions d'euros des financements de projets reflétant essentiellement leur amortissement normal ainsi qu'à la sortie de périmètre du parc solaire vendu et donc de l'emprunt correspondant. Côté opérationnel, le bénéfice est passé de 3,3 millions à 7,7 millions d'euros. Son excédent brut d'exploitation (Ebitda) est lui ressorti en hausse de 28% à 31,6 millions d'euros. Avec un Ebitda qui croît plus fortement que le chiffre d'affaires, Theolia poursuit sa dynamique d'amélioration continuelle de sa rentabilité, a commenté l'entreprise. Sur la période, Theolia a enregistré une hausse de 12% de son activité, avec un chiffre d'affaires consolidé qui atteint 51,7 millions d'euros contre 46,1 millions en 2013, surtout porté par ses activités de vente d'électricité pour compte propre. Theolia a bénéficié de vents favorables en Allemagne et en France et de la consolidation sur six mois de l'allemand Breeze Two Energy. En revanche, l'activité consistant à développer de nouveaux parcs éoliens a connu un reflux de 92%, tandis que les activités non éoliennes on décru de 9%. La branche Exploitation est restée stable.

Source :Baosem N°1098 du 02/09/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?