Général

Bulletin

Services

Société

Le groupe a soumis récemment des révisions au plan d'exploration préalablement approuvé: Shell demande des permis pour d'éventuels forages en Alaska en 2015

Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a déposé une nouvelle demande de permis d'exploration en Alaska, disant vouloir garder ses options ouvertes pour de potentiels forages dans cette région l'année prochaine. Le groupe a soumis récemment des révisions au plan d'exploration préalablement approuvé pour forer dans la mer des Tchouktches au Bureau américain de gestion de l'énergie dans les océans (BOEM), a indiqué un de ses porte-parole à l'AFP. Cette étape est nécessaire pour garder viables nos options d'exploration pour 2015. Cette soumission n'est pas une décision finale de faire des forages l'été prochain, mais elle en préserve l'option, a-t-il précisé. Shell avait participé au développement de l'extraction pétrolière en Alaska dès les années 1950. Il s'était ensuite retiré de la région à partir de 1997 mais avait recommencé à y investir ces dernières années.

Le groupe avait procédé à ses premiers forages en 2012 sur deux puits en mer de Beaufort et en mer des Tchouktches, mais par la suite renoncé à en faire dans la région en 2013 et en 2014. S'il devait reprendre ses opérations d'exploration en 2015, ce serait avec deux forages simultanés dans la seule mer des Tchouktches, a-t-il précisé récemment. Les forages au large de l'Alaska restent très critiqués par les défenseurs de l'environnement qui les jugent risqués. La région a déjà été le lieu de l'une des plus grosses marées noires de l'histoire, lorsque le pétrolier américain Exxon Valdez s'était échoué en 1989, déversant quelque 40 millions de litres de pétrole dans la mer et polluant 1.300 kilomètres de côtes.

Source :Baosem N°1099 du 07/09/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?