Général

Bulletin

Services

Société

Première rencontre méditerranéenne sur les énergies renouvelables : Oran abritera du 23 au 25 septembre un atelier organisé par l'ONG R20

Le bureau régional pour la Méditerrané de l'organisation mondiale "R 20" (organisation non-gouvernementale fondée en 2010 avec le Soutien des Nations unies) organisera à Oran son premier atelier méditerranéen sur les énergies renouvelables du 23 au 25 de ce mois de septembre, a annoncé, récemment à Oran, le Directeur du bureau "R 20 MED". Cette rencontre, qui se tiendra au Centre des conventions "Mohamed BENAHMED", verra la participation d'un nombre important d'experts internationaux dans le domaine des énergies nouvelles et énergies propres, ainsi que des représentants d'institutions nationales et internationales activant dans le domaine, a indiqué M. Rachid BESSAOUD en marge d'un atelier sur la modernisation de la gestion des déchets ménagers, ouvert mardi à Ain El Turck. La rencontre méditerranéenne sur les énergies renouvelables connaitra également la participation des institutions financières internationales telles que la Banque africaine de développement et des représentants de l'Organisation mondiale "R 20".

Des débats et des communications sont prévus lors de cette rencontre où seront abordés plusieurs thèmes liés à la promotion des énergies renouvelables, leur utilisation, le développement de ses technologies et les investissements en la matière. Cette manifestation sera la première à l'échelle méditerranéenne qu'organise le bureau "R 20 MED" depuis sa création à Oran en 2013. L'atelier, le premier à l'échelle nationale, clôturé récemment à Ain El Turck, a regroupé des acteurs dans la gestion des déchets ménagers de 23 wilayas du pays. Pour rappel, le 8 mai dernier, la même organisation a organisé un atelier local sur le lancement d'une cartographie du territoire sur la gestion des déchets et l'efficacité énergétique avec le système d'information géographique (SIG). Ce projet, dont le lancement est prévu au mois de novembre prochain, est un outil d'aide à la décision au profit des pouvoirs publics et les opérateurs impliqués dans le domaine, afin d'éradiquer les points noirs des déchets et mieux orienter les circuits du ramassage ainsi que l'économie d'énergies électriques sur la base de l'amélioration de la gestion de l'éclairage public, a-t-on souligné.

Source :Baosem N°1105 du 28/09/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?