Général

Bulletin

Services

Société

Quatre périmètres attribués par ALNAFT : Les périmètres attribués sont "Timissit" remporté par le consortium Statoil-Sigma-Shell exploration, "Messali Akali" par le consortium Enel-Dragon Oil, "Tinhert Nord" par Dragon Oil-Enel et "Boughezoul" par le consortium Repsol Algérie-Shell exploration

L'Agence nationale pour la valorisation des ressources des hydrocarbures (ALNAFT) a attribué, récemment à Alger, 4 périmètres de recherche et d'exploration sur les 31 proposés dans le cadre du 4ème appel à la concurrence national et international pour les opportunités de recherches et d'exploitation des hydrocarbures. Les périmètres attribués sont "Timissit" remporté par le consortium Statoil-Sigma-Shell exploration, "Messali Akali" par le consortium Enel-Dragon Oil, "Tinhert Nord" par Dragon Oil-Enel et "Boughezoul" par le consortium Repsol Algérie-Shell exploration. Au total, cinq soumissionnaires étaient en lice pour cet appel d'offre: Il s'agit, outre ces quatre consortiums, d'ENI Algérie qui a présenté une offre sur le périmètre de Boughezoul qui a été, finalement, attribué au groupement Repsol Algérie-Shell exploration à la faveur de son score largement supérieur (590 points contre 210 points pour ENI Algérie). En outre, aucun périmètre de ressources non conventionnelles n'a été attribué. La signature des contrats relatifs aux périmètres attribués est programmée pour le 29 octobre prochain.

Le Président du Comité de Direction d'Alnaft, M. Sid Ali BETATA, a considéré comme "acceptable" les résultats obtenus à l'issue de cet appel à la concurrence. S'agissant de l'absence de périmètres de ressources non conventionnelles, M. BETATA s'est limité à affirmer que l'objectif essentiel de cet appel à la concurrence était de "développer davantage le domaine minier national". "Il s'agit de résultats acceptables et nous continuons à travailler pour le développement du domaine minier national", a-t-il affirmé. Lancé officiellement le 21 janvier dernier, le quatrième appel à la concurrence national et international pour les opportunités de recherches et d'exploitation des hydrocarbures portait sur 31 périmètres répartis à travers tout le territoire national dont une grande partie ont un objectif mixte, c'est-à-dire une combinaison de ressources conventionnelles et non conventionnelles, essentiellement de gaz compact (tight gas), constituant une nouveauté par rapport aux précédents appels à la concurrence. Cet appel d'offre, le premier dans le cadre de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, comprend aussi six (6) périmètres dans le nord du pays à savoir Cheliff II, Boughezoul qui vient d'être attribué, Hodna Est, Ain Beida, Melrhir et El Ouabed, totalisant une superficie globale de 104.236,14 km².

D'autre part, les data room (rencontres techniques de présentations) organisés dans le cadre de cette adjudication ont enregistré la participation de 34 compagnies étrangères totalisant 241 consultations étalées sur deux mois, a-t-on expliqué lors de la séance d'ouverture des offres. Par ailleurs, le représentant de Statoil s'est félicité des résultats de cet appel à la concurrence, estimant "acceptable" le niveau de sécurité des installations pétrolières et gazières dans le sud de l'Algérie. "La sécurité des installations relève des prérogatives des autorités algériennes qui assurent un niveau acceptable", a affirmé à des journalistes M. Bjorn Kare VIKKEN, senior vice président et manager chargé de l'Algérie à la firme suédoise Statoil.

Source :Baosem N°1109 du 12/10/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?