Général

Bulletin

Services

Société

Hydrocarbures : la production Algérienne recommence à croître : M. Le Ministre de l’Énergie a réaffirmé que son secteur continuera à remplir une double mission, celles de "satisfaire pour le long terme une demande nationale en énergie en pleine croissance" et d'autre part "contribuer d'une manière durable au financement d'une économie en pleine mutation".

Le Ministre de l'Energie, M. Youcef YOUSFI, a affirmé récemment à Oran que la production nationale des hydrocarbures "recommence à croître". S'exprimant lors de l'ouverture des travaux de la conférence internationale sur l'industrie de gaz en Algérie, qui se déroule au centre de conventions d'Oran (CCO), M. le Ministre, répondant aux inquiétudes concernant le déclin de la production algérienne des hydrocarbures, a assuré que "notre production recommence à croître grâce à la mise en exploitation de nouveau gisements". soulignant que le domaine minier en Algérie est très vaste et relativement peu exploré. "Nous œuvrons à élargir la base de nos réserves minières en intensifiant l'exploration dans toutes les régions du pays", a déclaré M. le Ministre, ajoutant que son secteur veille à l'amélioration du taux de récupération des gisements.

M. Le Ministre a réaffirmé que son secteur continuera à remplir une double mission, celles de "satisfaire pour le long terme une demande nationale en énergie en pleine croissance" et d'autre part "contribuer d'une manière durable au financement d'une économie en pleine mutation". Dans ce sens, il a souligné que le secteur de l'énergie concentrera tous ses efforts afin de développer les hydrocarbures, les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique et le nucléaire pour le long terme. Par ailleurs, M. Yousfi a estimé que la baisse des prix du pétrole sur le marché mondial, est due à plusieurs facteurs, comme la situation géopolitique prévalant dans plusieurs parties du monde, l'accumulation des stocks et la spéculation. Au cours d'une conférence de presse tenue en marge de la conférence internationale sur l'industrie du gaz en Algérie, le Ministre a souligné que "la baisse des prix de pétrole sur le marché mondial est liée à plusieurs facteurs notamment la situation géopolitique prévalant à travers le monde, marquée par des troubles et conflits dans plusieurs pays producteurs de pétrole". "Cette baisse est également due à l'accumulation des stocks et aux jeux spéculatifs", a-t-il expliqué, estimant que certains pays investisseurs, faisant la spéculation à travers des mouvements commerciaux massifs sur papier, "ce qui fait descendre les prix fatalement", a-t-il ajouté. M. Le Ministre, qui était accompagné du Président Directeur Général (PDG) du Groupe Sonatrach, M. Saïd SAHNOUNE, a ajouté que la faible croissance économique mondiale ainsi que la faible demande du pétrole et l'augmentation de la production du pétrole de schiste aux USA, sont les autres facteurs expliquant cette baisse de prix. "Cette situation découle également des sanctions imposées sur certains pays producteurs du pétrole", a-t-il encore précisé, tout en assurant que son secteur analyse et suit continuellement et avec sérénité l'évolution de la situation.

Source :Baosem N°1111 du 19/10/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?