Général

Bulletin

Services

Société

Programme national de production d'électricité à partir d'énergies propres

Le Ministre de l'Energie, M. Youcef YOUSFI a indiqué, récemment à Naâma, qu'il sera annoncé, d'ici deux mois, un nouveau programme qui modifiera et développera le programme national de production de l'électricité à partir d'énergies propres, avec le recours aux dernières technologies en la matière. S'exprimant lors d'une visite de travail dans cette wilaya, M. le Ministre a affirmé aussi qu'une réflexion est engagée pour le lancement d'études qui permettront, dans les 12 ou 13 prochains années, de réaliser la première centrale électrique à partir du nucléaire, et, à l'horizon 2030, de produire entre 30 et 35 pour cent de l'électricité à partir d'énergies renouvelables telles que le solaire et l'éolien. Concernant la couverture de la wilaya de Naâma en électricité et en gaz naturel, M. YOUSFI l'a considéré comme très bonne, puisqu'aucune perturbation n'a été enregistrée et que l'amélioration se poursuit dans la qualité des prestations, aussi bien dans la production que le transport et la distribution, faisant que cette collectivité approvisionne en la matière des wilayas voisines. Le ministre de l'Energie a fait état, dans ce même contexte, de deux importants projets, dont l'entrée en production fin 2017, dans la wilaya de Naâma, d'une des plus grandes centrales du pays, ainsi que la réalisation, pour la première fois dans le pays, d'un transformateur de 400 kilowatts par l'entreprise algérienne de gestion des réseaux de transport d'électricité (GRTE, groupe Sonelgaz) et sur ses propres moyens, sans recourir à une partie étrangère.

Pour ce qui est de l'exploration en hydrocarbures, les opérations se poursuivent à travers le pays, et des possibilités d'importantes réserves existent dans les régions de Bechar et du Sud de la wilaya de Naâma, pour lesquelles les études nécessaires ont été lancées, a-t-il encore fait savoir. M. Le Ministre de l'Energie a procédé, dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya de Naâma, au lancement du projet de réalisation d'une centrale électrique de 1.663 mégawatts dans la zone de Touifza , à une dizaine de kilomètres de la commune de Mécheria. La réalisation de cette installation, qui entrera en exploitation à la fin de 2017, s'inscrit dans le cadre de la concrétisation du plan d'urgence de la Sonelgaz de 2013 visant à consolider les capacités de production d'électricité à travers le pays. Le projet a été confié à une firme sud-coréenne relevant du groupe Samsung, avec une participation de la société Engineering Company d'électricité et du gaz, tandis que la partie
génie-civil et montage des turbines sera assurée par les entreprises Energa (relevant de Sonelgaz) et Général Electric, selon les responsables locaux du secteur. La centrale, qui générera quelque 3.000 emplois temporaires lors de sa réalisation (dont 300 étrangers) et emploiera, une fois opérationnelle, 354 personnes à titre permanent, permettra d'assurer une autosuffisance de la production pour la wilaya et de renforcer le réseau national d'électricité.

M. YOUSFI a ensuite procédé au lancement du projet de centrale solaire de 20 mégawatts, implanté dans la zone de Sedrat Leghzal, dans la commune de Naâma et livrable en décembre 2015. Le projet, relevant de la société algérienne d'électricité et d'énergies renouvelables et confié à une firme allemande ''Beta Electrik'', s'inscrit dans le cadre du programme national visant la réalisation de 453 mégawatts d'électricité à partir du solaire, à travers les régions des Haut plateaux. L'autre projet visité par M. le Ministre dans la commune de Mécheria et inscrit sur le programme d'urgence Sonelgaz de 2014, a été la ligne de transport de 400 kilowatts, portant sur un linéaire de 225 km entre la wilaya de Naâma et la zone de Sidi Ali Boussidi (wilaya de Sidi Bel-Abbès), confié aux entreprises Kahrif et Kahrakib. A une quinzaine de kilomètres de Mécheria, M.YOUSFI a inspecté le projet de réalisation d'un poste transformateur 400/220 Kilovolts ampères, prévu également dans le plan d'urgence de Sonelgaz de 2014, avant d'écouter une présentation sur le plan d'activités du secteur de l'énergie et des mines de la wilaya et sur le programme d'urgence de Sonelgaz pour la wilaya. Il a visité, ensuite, une centrale électrique de 23 mégawatts, entrée en service en 2006 et fonctionnant avec huit (8) turbines. Selon les explications fournies à la délégation ministérielle, la wilaya de Naâma dispose d'un réseau d'électricité de haute tension constitué de 895 km, en exploitation, et de 668 km en cours de réalisation, tandis que le réseau de distribution (moyenne et basse tensions) est de 27.000 km pour 44.542 raccordements et un taux de couverture de 76%. Pour le gaz naturel, le taux de couverture de la wilaya est de 92 pourcent, grâce à un réseau de transport de 221 km et un réseau de distribution de 584 km à travers onze (11) communes et huit (8) concentrations rurales. M. Le Ministre de l'Energie a poursuivi sa visite de travail d'une journée dans la wilaya de Naâma par la mise en service du réseau de gaz au niveau du lotissement El-Hamar (ouest de la commune d'Ain-Sefra), ainsi que du réseau de gaz de la localité rurale El-Ouaz (commune de Tiout).

Source :Baosem N°1115 du 02/11/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?