Général

Bulletin

Services

Société

Inauguration de la première station de Gaz naturel comprimé

La Société nationale de transport et de commercialisation des produits pétroliers (Naftal) a mis en service, récemment à Rouiba (est d'Alger), la première station-service de Gaz naturel comprimé (GNC), en présence notamment du Ministre de l'Energie, M. Youcef YOUSFI. Le GNC, un gaz naturel similaire au GPL-C (gaz de pétrole liquéfié-carburant), sera utilisé, dans une première étape, par les véhicules lourds principalement tels que les bus et les camions disposant de moteurs déjà convertis au GNC, avant d'être étendu aux autres types de véhicules. L'installation du GNC au niveau de cette station-service à Rouiba, située à 22 km à l'est d'Alger, s'explique par sa présence à proximité d'une canalisation de gaz naturel et de grandes entreprises de transport. "C'est une opération d'une grande importance puisque l'utilisation du GNC permettra non seulement de diversifier la gamme de carburants déjà existants mais aussi de réduire la pollution et de lutter contre les changements climatiques", a déclaré M. YOUSFI lors d'un point de presse tenu en marge de cette cérémonie d'inauguration. En effet, le GNC présente un potentiel exceptionnel dans la mesure où il s'agit d'un carburant écologique, a affirmé le ministre en précisant qu'en comparaison à la combustion au gasoil, celle du GNC produit environ 40% de moins de dioxyde de carbone (CO2) et de 95% de moins de monoxyde de carbone (CO).

En outre, le GNC présente un "potentiel très intéressant" pour réduire les émissions non traitées, a-t-il poursuivi. Quant à la répartition géographique de ce type de stations-service alimentées en GNC, il a assuré qu'avec l'aide des pouvoirs publics, ces dernières vont se généraliser à travers toute la wilaya d'Alger avant de l'être au niveau des grandes villes telles Oran, Annaba, Constantine et Sétif. En matière de prix du GNC, M. YOUSFI a indiqué qu'il n'avait pas encore été fixé mais que l'Etat était en train d'étudier actuellement la possibilité d'avoir un tarif relativement bas par rapport aux autres carburants. Afin d'encourager l'utilisation du GNC et du GPLC, le Ministère étudie également la possibilité de prendre en charge la moitié du coût de la conversion des moteurs de véhicules. M. YOUSFI a annoncé, par ailleurs, la réalisation de stations GPLC tout au long des frontières de manière à encourager les citoyens à utiliser ce carburant afin de diminuer l'utilisation des carburants classiques qui font l'objet de contrebande. De son côté, le P-DG de Naftal, M. Said AKRETCHE, a estimé que l'utilisation du GNC changera complètement l'organisation du système de la distribution des produits gaziers. "Nous espérons que cette station-modèle permettra le démarrage de l'introduction du GNC en Algérie afin de remplacer, à fur et à mesure, le gasoil", a-t-il avancé. Naftal possède déjà une expérience dans la commercialisation du GNC dans le transport public en commun puisqu'une station de remplissage de GNC a été réalisée par cette entreprise au profit de l'Etablissement de transport urbain et suburbain d'Alger (ETUSA) parallèlement à la conversion d'une centaine de bus de cette entreprise à ce carburant, rappelle-t-on.

Source :Baosem N°1124 du 02/12/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?