Général

Bulletin

Services

Société

L'OPEP laisse inchangé son plafond de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a décidé malgré la baisse des cours du pétrole de maintenir son plafond de production de pétrole à 30 millions de barils par jour, a annoncé récemment le ministre koweïtien du Pétrole, M. Ali AL-OMAIR. "Pas de changement", a déclaré le ministre à la presse, à l'issue d'une réunion de (L'OPEP) tenue à Vienne. L'OPEP a pris une "bonne décision", a indiqué de son côté le ministre saoudien du Pétrole, Ali AL-NOUAÏMI, dont le pays était opposé à une réduction de la production de l'organisation. Alors que les prix du pétrole brut ont chuté de plus de 30% depuis juin, en raison d'une offre surabondante et d'une demande affaiblie, les pays de L'OPEP devaient trancher entre une baisse de leur plafond de production collectif, fixé depuis trois ans à 30 millions de barils par jour (près du tiers de l'offre pétrolière mondiale), ou un maintien éventuellement assorti d'un engagement à mieux respecter ce niveau.

Le Venezuela, qui souffre particulièrement de l'effondrement des cours, avait mené ouvertement campagne en faveur d'une réduction de l'offre de l'organisation Mais plusieurs pays du Golfe avaient rejeté cette option, estimant que le marché finirait par se stabiliser tôt ou tard. Durant cette réunion, les pays membre de L'OPEP "vont étudier l'évolution du marché, les déséquilibres qui ont provoqué cette chute des prix et se concerter sur la manière de rétablir l'équilibre du marché, avait déclaré le Ministre de l'Energie M. Youcef YOUSFI.

Le Ministre koweïtien du Pétrole M. Ali AL-OMAIR a appelé récemment les pays producteurs de brut non-membres de L'OPEP à coopérer pour aider à stabiliser le marché. Cité par l'agence officielle Kuna, le ministre a exhorté les producteurs non-membres à coopérer avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole pour assurer la stabilité du marché et éviter d'importantes fluctuations des cours du brut. Jeudi, M. OMAIR avait déclaré à l'issue de la réunion de L'OPEP à Vienne que la décision de maintenir inchangé son plafond de production à 30 millions de barils par jour (mbj) malgré une offre surabondante, était la bonne et que les prix allaient se réajuster en fonction de l'offre et de la demande. Le ministre a indiqué que les membres de L'OPEP étaient convenus de tenir leur prochaine réunion en juin et décidé de surseoir à la convocation d'une réunion d'urgence, sauf si nécessaire.

Source :Baosem N°1125 du 07/12/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?