Général

Bulletin

Services

Société

L'OPEP abaisse légèrement ses prévisions de hausse de la demande de brut en 2014 et 2015

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a légèrement abaissé ses prévisions de hausse de la demande mondiale de brut en 2014 et 2015, malgré des prix au plus bas depuis quatre ans, dans son rapport mensuel publié récemment à Vienne. Le cartel de douze pays, qui pompe environ un tiers du brut mondial, prévoit une hausse de la demande de 1,12 million de barils par jour (mbj) en 2015, à 92,26 mbj, contre une augmentation de 1,19 mbj jusqu'à présent. Pour l'année en cours, l'OPEP table sur une hausse de 0,93 mbj à 91,13 mbj, contre une hausse de 1,05 mbj précédemment. L'organisation impute ces révisions à une consommation moins importante que prévu dans les pays riches de l'OCDE, qui représentent quasiment la moitié de la demande mondiale. La croissance économique de ce groupe de pays ne devrait pas dépasser 1,8% cette année et 2,1% en 2015.

L'OPEP constate que les prix du brut ont plongé pour le cinquième mois d'affilée en novembre, soit la plus longue période de baisse depuis la crise financière de 2008. Lors de sa réunion à Vienne le mois dernier, le cartel a décidé de maintenir le volume de sa production, malgré la volonté de certains pays de réduire l'offre pour peser à la hausse sur les cours. Dans son rapport, l'organisation se contente de noter que si l'environnement en matière de prix devait persister l'année qui vient, cela pourrait avec le temps avoir un effet tant sur l'économie mondiale que sur le marché pétrolier, même s'il est difficile de quantifier dans quelle mesure. Les prix du pétrole sont repartis à la baisse mercredi en Europe, gênés par des perspectives économiques mondiales faibles et une offre toujours surabondante malgré la révision à la baisse lundi de la production américaine en 2015.

Source :Baosem N°1129 du 21/12/2014

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?