Général

Bulletin

Services

Société

Areva : Londres annule un contrat géant pour nettoyer Sellafield

Le gouvernement britannique a annoncé récemment l'annulation d'un contrat géant qui avait été confié au groupe français Areva et ses partenaires pour nettoyer le site nucléaire de Sellafield dans le nord-ouest de l'Angleterre. Le consortium Nuclear Management Partners (Areva, le britannique Amec et l'américain URS) avait remporté ce contrat en 2008 mais la responsabilité va désormais en revenir au secteur public compte tenu de "la complexité de Sellafield et des incertitudes techniques", a expliqué le Ministre de l'Energie M. Edward DAVEY dans une déclaration. C'est l'autorité britannique en charge du démantèlement nucléaire (NDA) qui va désormais directement superviser les travaux pour "plus de clarté" et afin d'assurer des progrès sur le site au meilleur prix, indique le Ministère. Les pouvoirs publics vont à l'avenir nommer un "partenaire stratégique" issu du secteur privé mais qui sera uniquement chargé de proposer ses conseils et son assistance aux autorités. "Cette décision est le résultat d'un examen attentif", a assuré M. John CLARKE, le Directeur général de la NDA. Le contrat initial d'un montant de 9 mrd GBP (13,8 mrd CHF) avait fait l'objet de critiques de la part de syndicats, de l'opposition et de la NAO, la Cour des comptes britannique. Il avait pourtant été confirmé en 2013 par le gouvernement du Premier ministre M. David CAMERON. "Les Ministres conservateurs ont ignoré les avertissements sur l'échec de la mise en oeuvre du projet et la hausse des coûts et cette complaisance se retourne aujourd'hui contre eux", a estimé Tom GREATREX, responsable des questions énergétiques dans l'opposition travailliste.

Source :Baosem N°1138 du 20/01/2015

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?