Général

Bulletin

Services

Société

L’ALGÉRIE DOIT MISER SUR LE GAZ NATUREL POUR ALLER VERS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Le gaz naturel est l'énergie sur laquelle l'Algérie doit miser à la fois pour subvenir à ses besoins et pour assurer sa transition énergétique, a déclaré, récemment à Alger, le Président-Directeur Général de Sonatrach,M. Amine MAZOUZI. "L'Algérie est un pays gazier et le restera. Le gaz est nécessaire au développement du pays, il y est abondant et permet de réduire les émissions de CO2, ce qui en fait une ressource excellente permettant d'opérer efficacement une transition énergétique", a-t-il déclaré lors de son intervention au cinquième symposium de l'Association algérienne de l'industrie du gaz (AIG). Le P-DG qui a rappelé que le pays dispose d'un potentiel de 16.000 milliards de M3 de gaz conventionnel et de 20.000 milliards de M3 de gaz non conventionnel, doit miser sur les nouvelles technologies pour exploiter au mieux cette ressource qu'il a qualifiée de "ressource d'avenir" pour l'Algérie. Un avis partagé par le Président-Directeur Général de Sonelgaz Noureddine Boutarfa qui a rappelé les efforts fournis par le groupe public dans la réalisation de projets permettant de faire des économies. Il a signalé à ce sujet, la décision de faire fonctionner les nouvelles centrales électriques au gaz naturel, ce qui permettra, entre autres, de se passer d'énergies polluantes. Il a annoncé, en outre, que plusieurs investissements visant la modernisation des installations de Sonelgaz seront consentis avec une enveloppe globale de 1 240 milliards de dinars à l'horizon 2025. (APS)

Source :Baosem N°1258 du 28/02/2016

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?