Général

Bulletin

Services

Société

OPEP : IL N'Y AURA PAS D'ECHEC DE LA REUNION D'ALGER

Le Ministre de l'Energie, Noureddine Boutarfa, a affirmé dimanche qu’il n'y aura pas d'échec'' de la réunion informelle de l'OPEP, ajoutant que tous les pays de l'OPEP sont d'accord pour stabiliser les prix mais qu'il faudrait trouver une formule agréée par tous. S'exprimant lors d'une conférence de presse sur la 15ème réunion ministérielle du Forum international de l'énergie (IEF15), M. Boutarfa a indiqué que les membres de l'OPEP auront à choisir entre deux pistes éventuelles dans le cas où ils arriveraient à un consensus : soit ils décideront de convoquer une réunion extraordinaire séance tenante, soit de renvoyer l'accord à leur prochaine réunion en novembre à Vienne. Interrogé sur les prémices d'un accord dans ce sens, il a répondu: ''on ne se réunit pas pour discuter d'un point pré-établi mais d'une problématique'', avançant qu'il n'y aura pas d'échec de la réunion d'Alger''. ''Si on arrive à un accord c'est bien, si on sort avec des éléments d'un accord c'est aussi bien'', a-t-il considéré. Pour M. Boutarfa, l'OPEP, qui représente un tiers de la production mondiale de pétrole, est ''condamnée à prendre une décision pour stabiliser les prix, que ce soit à Alger ou à Vienne en novembre''. La problématique que devront donc affronter les pays de l'OPEP se pose surtout à moyen terme et non pas à court terme, a-t-il observé. En somme, a-t-il poursuivi, étant donné cette situation ''insoutenable'' du marché pétrolier, ''tous les pays de l'OPEP sont d'accord pour stabiliser''. (Source : APS)

Source :Baosem N°1318 du 02/10/2016

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?