Général

Bulletin

Services

Société

GHARDAÏA : LA PROMOTION DES ENERGIES RENOUVELABLES MISE EN EXERGUE AUX TRAVAUX DU SIENR16

La nécessité de la mise en place d’une stratégie de promotion et de développement des énergies nouvelles et renouvelables en Algérie, a été mise en exergue, lundi 24 octobre à Ghardaïa, par les intervenants au 4ème séminaire international sur les énergies nouvelles et renouvelables (SIENR16). Les intervenants ont souligné les potentialités dont dispose l’Algérie en matière d'énergie solaire, éolienne, thermique et de biomasse ainsi que les différentes opportunités offertes pour la production de l'énergie verte, avant de rappeler l’importance d’encourager, de développer et de renforcer ce secteur, de nature à drainer davantage d’investissements. Le directeur-adjoint du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), Dr.Said DIAF, a mis en valeur les différents projets d’étude et de recherche du CDER qui ambitionnent de valoriser les potentialités énergétiques de l'Algérie et de sensibiliser les différents partenariats socioéconomiques à investir dans ce domaine énergétique propre et durable.

De son côté, le directeur de l’Unité de recherche appliquée en énergie renouvelable de Ghardaia, Dr Djaffar Djelloul, a mis l’accent sur la participation des opérateurs économiques dans cette rencontre afin de soulever leurs doléances et leurs préoccupations dans le domaine des énergies renouvelable et permettre aux chercheurs d’adapter leurs études à la réalité du terrain. Organisée par l’unité de recherche appliquée en énergies renouvelables (URAER) de Ghardaïa, cette 4ème rencontre ambitionne d'être une plateforme d’expérimentation, d’échange de communications et de vulgarisation des énergies renouvelables ainsi que la maîtrise des nouvelles technologies liées aux énergies nouvelles, signalent les organisateurs. Cette manifestation scientifique biennale tend à mobiliser les experts dans les différents domaines des énergies renouvelables et créer un réseau s’appuyant sur de fortes compétences, afin de constituer une base de formation et d’échange entre les spécialistes et de contribuer à atténuer les effets induits par les changements climatiques. (APS)

Source :Baosem N°1329 du 08/11/2016

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?