Général

Bulletin

Services

Société

OPEP : ADHÉSION DE ONZE PAYS PRODUCTEURS NON-MEMBRES

L’OPEP a réussi à obtenir samedi à Vienne l’adhésion de onze pays producteurs non-membres aux efforts de l’organisation en vue rééquilibrer le marché pétrolier, à travers un accord le premier du genre depuis une quinzaine d’années qui stipule le retrait dès janvier 2017 d’environ 558.000 barils/jour. L’OPEP et les onze producteurs non membres ont ainsi conclu un accord pour agir ensemble en réduisant leur production d’un total avoisinant 1,8 millions de baril/jour (mbj) à partir de janvier 2017, à l’issue d’une réunion tenue en présence de
représentants de l’organisation et de ceux de 12 pays hors-OPEP. "Les pays non-OPEP participant à la réunion avec l’organisation se sont engagés à réduire environ 558.000 barils/jour", dont 300.000 barils/jour seront réduits par la Russie, a déclaré à la presse Mohamed Salah Al Sada au terme de la rencontre. Les onze pays concernés par cet engagement sont : l’Azerbaidjan, Brunei, Bahrein, Guinnée équatoriale, Kazakhstan, Malaisia, Mexico, Oman, Russia, Soudan, et Sud Soudan. L’accord de ce samedi intervient après celui conclu le 30 novembre dernier qui porte sur une baisse de la production OPEP de 1,2 mbj avec un plafond ramené à 32,5 mbj applicable dès le 1er janvier 2017. Le président de l’OPEP a souligné dans ce sens l’impact attendu de cet accord historique qui constitue un aboutissement de celui d’Alger obtenu fin septembre et qui avait pour but d’arriver à un consensus OPEP-non OPEP pour enrayer la chute des cours mondiaux du brut. Les onze pays devront procéder à un ajustement de leur production à travers une baisse maitrisée et ce à compter du 1er janvier 2017 pour six mois renouvelables dans le cadre d’un programme accéléré, en tenant compte les conditions actuelles du marché. "Cet accord va conduire à des résultats positifs aussi bien pour les producteurs que pour les consommateurs, mais également pour l’économie mondiale", a souligné M. Al Sada, précisant que le Comité ministériel de suivi de l’accord du 30 novembre se dotera bientôt d’un mode de fonctionnement et de mécanismes pour suivre la mise en oeuvre de l’accord. Ce Comité composé des représentants du Koweit, de l’Algérie et du Venezuela, et deux représentants de pays non-OPEP (La Russie et le Sultanat d’Oman) "se réunira dans les jours à venir pour finaliser les modalités de son fonctionnement", a-t-il expliqué. Il a souligné aussi la volonté de l’OPEP d’accélérer le rééquilibrage du marché pétrolier vu l’accumulation des surplus de production. (APS)

Source :Baosem N°1340 du 18/12/2016

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?