Général

Bulletin

Services

Société

HYDROCARBURES : L’ENAFOR SE DOTE DE QUATRE NOUVEAUX APPAREILS DE FORAGE

L’Entreprise Nationale de Forage (ENAFOR) vient de renforcer ses moyens de production par l'acquisition, en 2016, de quatre appareils de forage dont un d’une puissance de 3.000 HP destiné aux forages des puits profonds, a indiqué vendredi 23 décembre à Hassi Massaoud (Ouargla) le PDG de l’ENAFOR, M. Slimane Medjeber. ‘‘ C’est un appareil dont les capacités permettent d’atteindre des profondeurs avoisinant les 7.500 mètres’‘, a déclaré M. Medjeber à la presse à l’occasion d’une visite des cadres de Sonatrach à l’ENAFOR. Selon lui, il s’agit du plus grand appareil de forage en Algérie. ‘‘Nous espérons trouver un gisement de gaz équivalent à celui de Hassi R’mel’‘, a-t-il dit. Le record atteint en Algérie, en matière de forage, est de 6.300 mètres de profondeur avec des appareils de 2.000 HP. Il a par ailleurs indiqué que l’ENAFOR envisagerait de ‘‘conforter fortement sa position dans le cadre de la joint-venture SAHARA conclue avec l’entreprise Schlumberger’‘. Cette joint-venture, datant de 2008, prévoit la mise à disposition d’appareils de forage de Schlumberger dans le cadre de son activité en Algérie au profit de l’ENAFOR. Au sein de l’Entreprise Nationale des Travaux aux Puits (ENTP), son PDG M. Brahim Hammoudi a annoncé la rénovation localement des appareils work-over afin de passer à une technologie supérieure dans ce domaine. Il a fait également savoir que le montage des appareils de forage, en effort propre, permet de gagner jusqu’à 30% du coût total de l’appareil, ce qui traduit la volonté d’encourager l’intégration nationale dans l’industrie des hydrocarbures. De son côté, le vice-président activité exploration et production (E&P) au sein de Sonatrach Salah Mekmouche a souligné que la société nationale des hydrocarbures ‘‘marchait sur un rythme de production croissant‘‘ tout en affirmant ‘‘l’engagement de l’Algérie dans le cadre des accords OPEP’‘. ‘‘Notre pays dispose de capacités de raffinage suffisamment importantes pour absorber le surplus de la production‘‘ a-t-il dit. Le déplacement des cadres de Sonatrach à Hassi Massaoud leur a permis de visiter et d'inspecter de nombreux projets dans cette région, parmi lesquels le projet d’installation de compression et de réinjection de gaz de ZCINA, le site OMK-71 (installation de production anticipée), le centre de production du GPL Nord et la Sonde-Ecole de formation de l’ENAFOR. (APS)

Source :Baosem N°1344 du 02/01/2017

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?