Général

Bulletin

Services

Société

UNE HEURE POUR LA PLANÈTE : EXTINCTION DES LUMIÈRES LE 25 MARS À TRAVERS LE TERRITOIRE NATIONAL

L’Algérie a participé à la plus grande manifestation environnementale au monde «Une heure pour la Planète» le 25 mars à travers l’extinction des lumières de nombreux bâtiments officiels et autres sites pendant une heure. Le 25 mars prochain entre 20:30 et 21:30, les principaux bâtiments publics et monuments de la capitale et des autres wilayas du pays plongés dans le noir pour sensibiliser les institutions, les administrations et le large public à l’importance de l’économie d’énergie et de la lutte contre le réchauffement climatique. L’événement a été supervisé par le ministère des Ressources en eau et de l’Environnement avec la participation de l’Entreprise nationale de distribution de l’électricité et du gaz (Sonelgaz), la wilaya d’Alger, les circonscriptions administratives, les APC, le Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) et la société civile, représentée par le club vert pour la protection de l’environnement et l’association «Sidra». Parmi les sites concernés par l’extinction des feux, la Grande poste d’Alger, le Bastion 23, le Mémorial du martyr (Maqam Echahid), le Palais de la culture Moufdi-Zakaria, l’hôtel El Aurassi et la façade maritime d’Alger. Les principales artères de la capitale. La manifestation «Une heure pour la planète» qui en est à son 12e anniversaire, a été lancée en 2007 à Sydney (Australie). C’est un évènement environnemental mondial auquel la population du monde entier y adhère en éteignant les lumières pour une durée d’une heure. L’Algérie signe de ce fait sa participation à cette manifestation en joignant les pays arabes ayant déjà pris part à l’instar de Dubaï et l’Arabie saoudite. (APS)

Source :Baosem N°1371 du 04/04/2017

Accès appels d'offres

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié ?